Thaïlande: 40 bébés tigres congelés découverts au Temple aux tigres

01/06/16 à 15:57 - Mise à jour à 15:57

Source: Afp

Des dizaines de bébés tigres congelés ont été découverts mercredi lors d'une perquisition au "temple aux tigres", attraction touristique de Thaïlande qui vient d'être fermée.

Thaïlande: 40 bébés tigres congelés découverts au Temple aux tigres

© EPA

"Nous avons trouvé 40 bébés tigres aujourd'hui, morts un ou deux jours après leur naissance. On ne sait pas à quand remontent les décès", a déclaré à l'AFP le colonel de police Bandith Meungsukhum.

Des images diffusées mercredi par les médias locaux montraient les corps des petits tigres alignés sur une couverture posée au sol, après leur découverte.

Le département des parcs nationaux de Thaïlande a annoncé porter plainte contre les responsables du temple pour "conservation illégale de cadavres d'animaux".

Les moines du "temple aux tigres", visité chaque année par de nombreux touristes, ont dû accepter depuis lundi de laisser les autorités embarquer les félins qui faisaient leur fortune.

Thaïlande: le très touristique Temple aux tigres doit dire adieu à ses félins

L'un des pensioonaires du Temple des tigres (Wat Pha Luang Ta Bua) en Thaïlande

L'un des pensioonaires du Temple des tigres (Wat Pha Luang Ta Bua) en Thaïlande © Reuters

Le Wat Pha Luang Ta Bua, dans la province de Kanchanaburi, dit "temple aux tigres", avait beaucoup de succès auprès des touristes étrangers, ravis de se faire photographier en train d'enlacer les félins. Le temple était accusé depuis longtemps d'être devenu une attraction touristique plutôt qu'un lieu de spiritualité.

Le temple a jusqu'ici toujours rejeté les accusations de mauvais traitement et de trafic d'animaux. Ses responsables expliquaient notamment que l'atonie des tigres, permettant les selfies des touristes, n'était pas obtenue par des drogues, mais par le dressage.

Thaïlande: 40 bébés tigres congelés découverts au Temple aux tigres

© EPA

Concernant les bébés congelés, Edwin Wiek, défenseur des droits des animaux ayant milité de longue date en faveur de la fermeture du temple, a évoqué la piste d'un trafic lié aux vertus prétendument magiques du tigre selon les croyances populaires asiatiques.

Le temple a expliqué quant à lui, sur sa page Facebook officielle, qu'il était commun pour les bébés tigres de mourir en bas âge, sans pour autant expliquer les raisons de leur congélation. "Au lieu de les incinérer, les bébés morts ont été congelés" à partir de 2010, se contente d'expliquer le temple. Celui-ci assure que ces cadavres n'étaient pas destinés à un trafic, dénonçant les accusations de "ceux qui tirent des conclusions trop vite".

Les autorités avaient déjà tenté en avril 2015 de saisir les tigres, le temple ne possédant pas les documents nécessaires selon elles, mais les moines s'y étaient opposés.

En savoir plus sur:

Nos partenaires