Tournai, une des plus anciennes villes de Belgique

21/09/15 à 09:31 - Mise à jour à 13/10/15 à 16:59

Fondée il y a plus de 2000 ans dans le bassin de l'Escaut, Tournai est une des plus vieilles villes de Belgique. Son patrimoine culturel impressionnant vaut largement la visite. Pour vous aider, voici cinq lieux à visiter absolument à Tournai.

Tournai, une des plus anciennes villes de Belgique

La statue de Marie-Christine de Lalaing sur la Grand-Place de Tournai. © iStock

La Cathédrale

Classée depuis 2000 au Patrimoine mondial de l'UNESCO, la cathédrale de Tournai est considérée comme un chef d'oeuvre du Moyen Âge occidental. Gigantesque, l'édifice religieux mesure 134 mètres de long et ses cinq tours atteignent une hauteur de 83 mètres. La cathédrale est un mélange d'art roman et gothique. "La nef et le transept, remontant au XIIe siècle, sont de style roman. Le choeur, achevé en 1254, est de style gothique" explique l'Office de tourisme de la ville sur son site.

En restauration depuis 2006, la cathédrale se visite gratuitement. L'exposition autour de la cathédrale intitulée "Visible, invisible, la cathédrale illustrée. 100 mètres d'histoire(s) permet d'en savoir plus sur l'histoire, l'architecture et la restauration de l'édifice". Seul l'accès au Trésor de la cathédrale est payant.

Le Beffroi

Tournai possède le plus ancien beffroi de Belgique, également classé au Patrimoine mondial de l'Unesco, dont la construction a débuté en 1188. Située sur la Grand-Place, l'ancienne tour de guet mesure 72 mètres de haut et possède 257 marches. À l'intérieur, le visiteur peut découvrir les expositions didactiques consacrées au beffroi, mais aussi visiter le cachot, la chambre du carillonneur et le carillon. Arrivé au sommet, il pourra profiter de la vue magnifique sur la ville et ses environs.

La Grand-Place

De forme triangulaire, la Grand-Place de Tournai a été bombardée par les Allemands les 16 et 17 mai 1940. Afin de préserver le caractère de la ville, les Tournaisiens ont reconstruit leurs maisons en respectant le style ancien. Au centre de la place, on peut admirer une statue de bronze du 19e siècle et représentant Christine de Lalaing, princesse d'Epinoy et héroïne du siège de Tournai contre les Espagnols en 1581.

Si les visites vous ont donné faim ou soif, les nombreux établissements de la place vous permettront de vous sustenter. À en croire l'office du tourisme de la ville, Tournai "détient le record du nombre d'établissements Horeca par habitant".

Le Pont des Trous

Considéré comme l'un des plus prestigieux vestiges de l'architecture militaire médiévale de Belgique, le Pont des Trous, qui faisait partie de la "seconde enceinte communale" de Tournai, servait à défendre le cours de l'Escaut. La construction du pont, qui a débuté à la fin du XIIIe siècle, a duré environ 50 ans. L'arche centrale du pont a été dynamitée pendant la Seconde Guerre mondiale, et lors de sa reconstruction en 1948, les architectes ont profité de l'occasion pour rehausser l'arche de 2,40 mètres afin de permettre le passage de bateaux modernes.

S'il n'est malheureusement pas possible d'accéder à la terrasse du pont, les bords de l'Escaut offrent une vue imprenable sur le Pont des Trous.

Le Musée des Beaux-Arts

Conçu par l'architecture belge et le chef de file de l'art nouveau Victor Horta, le musée des Beaux-Arts de Tournai mérite une visite tant pour son architecture que pour sa collection. Il abrite notamment les deux seules oeuvres d'Édouard Manet exposées en Belgique.

Le musée propose des oeuvres de primitifs flamands, dont Rogier Van der Weyden et Pieter Brueghel le Jeune. Le 17e et le 18e siècle sont représentés par Pierre Paul Rubens, Antoine Watteau et Jacob Jordaens. Côté impressionniste, on peut y admirer des peintures de Claude Monet, Georges Seurat, Vincent van Gogh, etc.

Pour plus d'infos, rendez-vous sur le site de Tourisme Wallonie

Nos partenaires