Turquie: les dispositions prises par les tours opérateurs

16/07/16 à 10:11 - Mise à jour à 12:50

Source: Belga

Le tour opérateur Jetair a indiqué dans la nuit de vendredi à samedi qu'il effectuerait ses vols prévus samedi et dimanche vers les stations balnéaires de Turquie. Les clients qui le désirent peuvent néanmoins modifier, postposer ou annuler leur réservation, sans frais. Thomas Cook maintient également ses vols.

Turquie: les dispositions prises par les tours opérateurs

/ © Belga

Jetair a indiqué dans la nuit de vendredi à samedi qu'il effectuerait ses vols prévus samedi et dimanche vers les stations balnéaires de Turquie. Les clients qui le désirent peuvent néanmoins modifier, postposer ou annuler leur réservation, sans frais. "La grande majorité des passagers a décidé de tout de même partir", ajoute samedi midi un porte-parole du tour-opérateur.

Les vols des tour opérateurs Jetair, VIP Selection et Sunjets.be samedi et dimanche vers les stations balnéaires turques d'Antalya, de Bodrum, d'Izmir et de Dalaman sont maintenus. Les aéroports des villes en question fonctionnent normalement. "Les voyageurs qui devaient revenir en Belgique ce samedi et dimanche, peuvent rentrer comme prévu", annonce Jetair. Six vols de Jetair sont prévus pour la journée de samedi et concernent au total près d'un millier de passagers. Durant la matinée, 265 d'entre eux sont déjà partis tandis qu'une cinquantaine ont finalement renoncé à leur voyage, confie le porte-parole, précisant qu'une très grande majorité des clients a bien pour intention de se rendre en Turquie.

"Les voyageurs qui désirent modifier ou annuler leur départ de ce samedi/dimanche peuvent prendre contact avec leur agent de voyages, ou avec le callcenter de Sunjets.be", ajoute l'entreprise. Les 4.800 vacanciers de Jetair, VIP Selection et Sunjets.be, qui se trouvent en Turquie sont priés de rester dans leur resort pendant les 24 prochaines heures, ajoute Jetair, qui suit la situation de près, par mesure de précaution. Aucun touriste n'a manifesté une envie de rentrer en Belgique de façon anticipée.

Thomas Cook maintient également ses vols

Tous les vols de Thomas Cook vers les stations balnéaires turques auront lieu comme prévu, a indiqué samedi matin un porte-parole du tour-opérateur, quelques heures après une tentative de coup d'Etat de rebelles de l'armée en Turquie. Les passagers qui doivent s'envoler ce samedi ou dimanche peuvent modifier, postposer ou annuler leur réservation sans frais. Jetair avait déjà fait une annonce similaire durant la nuit de vendredi à samedi.

"Nous suivons l'évolution de près", assure-t-on chez Thomas Cook. "Tout semble indiquer que la situation est normale le long de la Rivièra turque, qui se trouve de 500 à 800 kilomètres d'Istanbul." Deux vols du tour-opérateur vers la Turquie ont décollé normalement samedi matin et seul un groupe de touristes a finalement renoncé à partir.

Les Affaires étrangères demandent aux voyageurs belges de contacter leur agence de voyage

Les Affaires étrangères prient les voyageurs belges qui ont l'intention de se rendre en Turquie de prendre contact avec leur compagnie aérienne ou leur agence de voyages pour obtenir des informations actualisées, indiquent-elles samedi dans la dernière version de leur avis de voyage à destination du pays méditerranéen. Les personnes s'y trouvant déjà sont, quant à elles, invitées à rester à l'intérieur et à éviter les déplacements jusqu'à ce que la situation se clarifie.

Ceux qui voyagent vers Istanbul et Ankara doivent bien réaliser que la situation dans les aéroports internationaux de ces villes n'est pas encore revenue à la normale et qu'elles peuvent rencontrer de sérieux obstacles, préviennent les Affaires étrangères. Pour les personnes se trouvant en Turquie actuellement, il convient d'éviter les endroits animés, les manifestations ainsi que la proximité des unités de police et de l'armée, préconisent-elles. Les Belges présents à Istanbul et à Ankara et qui sont sains et saufs sont, quant à eux, invités à contacter leurs proches, familles et amis afin de les rassurer. Enfin, il est conseillé aux voyageurs de suivre l'actualité via les médias.

Nos partenaires