Un désert en Corse

25/07/08 à 15:00 - Mise à jour à 14:59

Source: Weekend

Cap sur le désert des Agriates, un invraisemblable océan de maquis en Corse.

Un désert en Corse

© Reuters

Les auteurs français Nathalie Rheims et Jean d'Ormesson y possèdent des villas d'été ; Pierre Benoit et plus récemment Marie Ferranti en ont tiré des romans... Bien sûr, on pourrait le résumer à ses amoureux célèbres : mais ce serait oublier qu'à part quelques maisons postées sur la baie de Saint-Florent, le désert des Agriates porte bien son nom.

Depuis l'anse de Fornali à l'ouest jusqu'à la vallée de l'Ostriconi à l'est, le sentier des douaniers, un ruban de 45 kilomètres épousant les pleins et déliés du littoral, permet de mesurer l'étendue sauvage : un invraisemblable océan de maquis en pente douce hérissé de chaos rocheux, des ruines de bergeries, de maigres ruisseaux alimentant de petits étangs encerclés d'oasis de verdure...

C'est surtout les eaux cristallines de cette immensité aride qui nourrissent les fantasmes. Aucune route, juste une piste quasiment impraticable. Il faut donc, au choix, user ses espadrilles ou faire ronronner un hors-bord pour s'offrir une robinsonnade sur l'une des innombrables criques secrètes. La solution de facilité : rejoindre la plage du Lodo par une vedette au départ de Saint-Florent. A l'arrivée, du sable comme de la farine, des flots polynésiens et... un peu plus de monde.

Maison de la France, 21, avenue de la Toison d'or, à 1050 Bruxelles. Tél. : 0902 88025. www.franceguide.com

En savoir plus sur:

Nos partenaires