Venise en 10 plaisirs de fin d'été

14/09/10 à 13:21 - Mise à jour à 13:21

Source: Weekend

Adresses neuves ou incontournables, lieux confidentiels connus des seuls Vénitiens... Nos coups de coeur pour savourer l'arrière-saison dans la Sérénissime.

Venise en 10 plaisirs de fin d'été

© Thinkstock

Admirer Venise à 360 degrés

Si vous flânez sur les quais des Zattere, difficile de rater la haute silhouette néogothique du Molino Stucky, l'ancien moulin de Venise reconverti en 2007 en hôtel cinq étoiles. Service impeccable, chambres au design épuré, spa de 600 mètres carrés... Le palace cumule tous les atouts, mais son vrai charme n'est pas là. Il tient à sa terrasse (avec piscine!) perchée au huitième étage et qui offre une vue à couper le souffle sur la ville. Sa forêt de toits et de coupoles, le va-et-vient des bateaux sur le canal de la Giudecca avec, à 360 degrés et à l'infini, les reflets vert émeraude de la lagune... Un spectacle rare (seul le campanile offre un tel panorama), à admirer au soleil couchant en sirotant un mojito ou un bellini au Skyline, le bar de l'hôtel qui organise depuis le début de l'été des moonlight parties sous les étoiles.

Hôtel Molino Stucky, Giudecca 810, 00-39-041-272-33-11.

Dîner dans le nouvel hôtel signé Starck

On a beaucoup parlé du Palazzina Grassi, palais du xve siècle reconverti par Philippe Starck en l'un des lieux les plus design de la ville. En revanche, on sait moins que l'hôtel abrite aussi l'une des meilleures osterie du moment, emmenée par Luca Sergio Viara, jeune chef de Turin, qui mêle inspiration piémontaise et produits vénitiens. Tartare de thon fumé dopé au vinaigre balsamique caramélisé, flan de radicchio (la salade rouge locale) mousseux à souhait, exquis raviolis aux aubergines de Sant'Erasmo... Autant de délices qui font de cette adresse encore confidentielle l'une des tables les plus prometteuses de Venise.

Dîner: environ 50 euros. Palazzina Grassi, San Marco 3247, 00-39-041-528-46-44.

Grignoter sur le pouce Campo Santa Margherita

Nichée en plein Dorsoduro, cette place est le coeur battant du quartier et le rendez-vous préféré de ses habitants. Pour profiter de l'atmosphère qui règne ici, il suffit de s'installer à l'une des tables d'Il Caffè, repérable à sa petite façade rouge et, selon l'heure, de commander un capuccino ou une ombra (le vin blanc local), accompagnés de tramezzini, de délicieux petits sandwichs... Le matin, les gamins se retrouvent là pour jouer au ballon, les femmes viennent au marché acheter le poisson de la lagune. Le soir, c'est au tour des artisans alentour et des étudiants de l'université voisine de se retrouver aux terrasses pour lire Il Gazzetino ou bavarder. Rien d'extraordinaire. Seulement la vraie Venise...

Il Caffè, campo Santa Margherita 2963, Dorsoduro.

Piquer les idées déco de Sigrid de Montrond au palazzo Bragadin

Installée à Venise depuis sept ans, la décoratrice Sigrid de Montrond a restauré avec talent le Palazzo Bragadin, somptueux palais du xve siècle situé à deux pas du campo San Giovanni e Paolo. Elle a pour cela sollicité les meilleurs artisans de la ville (Maria Grazia Rosin pour le verre contemporain, Chiara Dona delle Rosa pour les tissus...) et conseille désormais tous ceux qui choisissent à leur tour de se lancer dans l'aventure. Vous venez de poser vos valises à Venise ou ailleurs et vous êtes à la recherche d'idées déco? Sigrid sera ravie de partager son savoir-faire et de vous ouvrir, si nécessaire, son précieux carnet d'adresses.

Sigrid de Montrond, Palazzo Bragadin, Castello 6480, 00-39-348-044-85-90.

Faire le plein d'art contemporain...

Le Palazzo Grassi et la pointe de la Douane font désormais figure d'incontournables, mais on oublie trop souvent que Venise s'est récemment enrichie d'une troisième place forte en matière d'art contemporain: la fondation Vedova, située dans les magazzini del sale, d'anciens entrepôts de sel reconvertis en galeries d'art par l'architecte Renzo Piano. Le lieu est extraordinaire: des salles immenses (mélange de briques et de structures de bois aux allures de coque de bateau) et une programmation exceptionnelle - expos Louise Bourgeois et Emilio Vedova, jusqu'au 19 septembre.

Fondazione Emilio e Annabianca Vedova, magazzini del sale, Zattere, Dorsoduro 266, 00-39-041-522-66-26.

Découvrir la lagune sur un vieux bragozzo

Construit à Chioggia avant la guerre, l'Eolo est le dernier bragozzo de la lagune. Mauro Stoppa, son propriétaire, invite désormais les vrais amoureux de Venise à naviguer à son bord durant un ou plusieurs jours, des îles les plus connues (Murano, Burano...) aux plus secrètes comme Sant'Erasmo, le verger de Venise.
Autre bonheur, Mauro, remarquable cuisinier, vous fera déguster quelques délices locaux qu'il concocte lui-même dans la cuisine du bateau: risotto aux cigales de mer, rascasse et soufflé d'aubergines, le tout accompagné d'un verre d'excellent prosecco, que l'on déguste en admirant le vol des aigrettes au-dessus de la lagune...

A partir de 580 euros la journée. Terres de charme, 01-55-42-74-10.

Shopper chic à Murano

L'artiste français Aristide Najean réinvente l'art du verre avec des pièces baroques et poétiques, exposées en Suisse ou aux Etats-Unis et plébiscitées par de nombreux designers, Starck en tête. Lustres et appliques aux allures de Gorgone, masques inspirés de ses différentes passions, comme la corrida, avec cette tête de taureau en verre rouge vénitien surmontée d'un bandeau de feuilles d'argent. Aristide réalise également des créations sur mesure. Pour passer commande ou simplement découvrir ses oeuvres, il vous suffit de rejoindre son atelier au coeur de Murano...

Aristide Najean, 16 calle del Cristo, Murano, 00-39-347-310-73-75.

Chiner traditionnel et arty

Dans son atelier du Dorsoduro, Saverio Pastor, vénitien pur jus, fabrique depuis toujours les forcole, ces précieuses pièces de bois sur lesquelles s'appuie la rame d'une gondole et dont la précision détermine l'aisance à manoeuvrer le bateau. Artisan exceptionnel, Saverio conçoit ses forcole comme des outils de navigation, mais aussi comme de véritables oeuvres d'art, alliant perfection technique et design contemporain. A la demande de ses (nombreux) fidèles, il les fixe aussi sur socle de bois pour en faire des objets décoratifs qui auraient leur place dans les meilleures galeries d'art.

A partir de 500 euros. Saverio Pastor, fondamenta Soranzo, Dorsoduro 341.

Partir à la plage avec les Vénitiens...

La célébrissime plage de l'hôtel des Bains n'est pas la seule de Venise, loin s'en faut! Il existe, à la pointe sud du Lido et à deux pas du golf, une longue bande de sable doré, protégée par une belle pinède et un chapelet de dunes. C'est un secret bien gardé, mais sachez que c'est ici, au Bagni Alberoni, que se retrouvent les Vénitiens amateurs de calme et de farniente...

Pour s'y rendre: vaporetto jusqu'au Lido, puis bus A jusqu'à Alberoni.

... Ou bien à la piscine

Le temps ne se prête pas à la plage? Découvrez un lieu où les touristes ne vont jamais! La piscine municipale de Venise, dans le quartier de Cannaregio, au coeur d'un ravissant jardin. Lumineuse et rénovée il y a peu, elle abrite deux bassins, dont un de 25 mètres. Les cabines sont parfaites et, par miracle, elle est peu fréquentée.

Piscina del centro sportivo Sant Alvise, Cannaregio 3163, 00-39-041-71-56-50.

Par Lydia Bacrie, L'expressStyle.fr

En savoir plus sur:

Nos partenaires