Zoom sur l'Euro Space Center, galaxie de curiosités

10/08/13 à 13:50 - Mise à jour à 13:50

Source: Weekend

Dans un cadre verdoyant, au coeur de l'Ardenne, cette galaxie de curiosités emporte les visiteurs dans une odyssée spatiale pour le moins fascinante. A voir et à vivre.

Zoom sur l'Euro Space Center, galaxie de curiosités

© Capture d'écran eurospacecenter.be

A la fois facile d'accès mais situé à l'écart de la plupart des Terriens, l'Euro Space Center a grandi, au fil des années, dans un environnement paisible. Malgré cette discrétion, depuis son ouverture officielle en juin 1991, il n'a cessé de se développer, de se parer de nouveaux atours et d'attirer toujours plus de visiteurs. Aujourd'hui, l'endroit possède très peu de concurrents en Europe, et on comprend pourquoi dès qu'on y pose le premier pas : ce grand voyage vers l'infini et l'au-delà réserve des surprises à chaque étape...

Des lumières bleutées et une musique mystérieuse s'occupent de l'accueil dans la partie intérieure du bâtiment. C'est là que commence le parcours-spectacle baptisé A space odyssey, référence au célèbre film de Stanley Kubrick. Sur une surface de près de 2 000 m2, s'enchaînent des projections, des reconstitutions ou des expériences sensorielles qui retracent plusieurs décennies de conquête spatiale. Le visiteur découvre les projets et le fonctionnement de la prestigieuse Agence Spatiale Européenne (ESA), avant de se munir d'un casque à infrarouges et de se laisser transporter par les mots d'une jeune fille prénommée Ariane et de son sympathique papy, fils conducteurs de l'aventure...

Ici, on (re)découvre les coulisses de ce cher big bang. Là, on comprend l'utilité des satellites ou des sondes. Plus loin, c'est l'ensemble du système solaire qui est décortiqué. Et là-bas, on croise notre cosmonaute Frank De Winne dévoilant l'une des parties de la Station Spatiale Internationale (ISS). Les points d'orgue ? L'arrivée sur une passerelle où l'on aperçoit la navette américaine Columbus - grandeur nature - s'apprêtant à décoller. Puis l'apparition de Dirk Frimout qui, au printemps 1992, devenait le premier astronaute belge (après Tintin, bien sûr) à décrocher son ticket pour les étoiles. Désigné en 1994 comme président de l'Euro Space Center, il propose une visite du camp d'entraînement où sont formés les futurs voyageurs de l'espace... avant de laisser les visiteurs se diriger vers le Space Show, promenade saisissante sur un astéroïde qui connaît l'espace comme sa poche.

La partie extérieure est tout aussi fun et passionnante. Le parcours de notre système solaire - via des maquettes - est incontournable. Tout comme le labyrinthe végétal à travers la voie lactée, la sphère armillaire expliquant le fonctionnement des saisons, le cadran solaire géant ou les paraboles sonores. Cette année, deux expositions temporaires se chargent de décupler l'enthousiasme des visiteurs : l'une consacrée à l'utilisation des technologies spatiales dans notre quotidien (le Teflon, les ondes satellites, les anti-vibrateurs des raquettes de tennis, etc.), l'autre au fameux Solar Impulse, avion solaire dont le sosie est exposé. A la fois ludique et éducatif, tourné vers le passé et vers le futur, l'Euro Space Center ne faillit guère à sa mission : ôter tout mystère à notre vaste univers, et faire en sorte que les petits comme les grands en ressortent avec des étoiles plein les yeux...

Euro Space Center, 1, rue Devant les Hêtres, à 6890 Transinne. Tél. : 061 65 01 33. www.eurospacecenter.be
PAR NICOLAS BALMET

En savoir plus sur:

Nos partenaires