5 fashion blogs belges qui font le buzz

mercredi 24 novembre 2010 à 15h44

Les blogs de mode belges grimpent en puissance sur la Toile. Ils proposent une vision décalée de la fashion attitude made in Belgium relevée d’un humour pas piqué des vers et d’une bonne dose de surréalisme.

Toni Brown de fashion Cloud

Toni Brown de fashion Cloud © The Fashion Cloud

Par Caroline Lallemand

En France, les blogueuses mode Garance Doré, Miss Pandora ou Géraldine Dormoy (Café Mode) ont acquis leurs lettres de noblesse. En Grande-Bretagne, la plus connue, Susie Bubble (Style Bubble), sévit depuis 2006 déjà. Que dire alors de l’Américaine surdouée Tavi (Style Rookie), invitée, à 14 ans, au défilé Chanel ou de Jane Aldridge (18 ans) du plébiscité Sea of Shoes, conviée l’automne dernier au prestigieux bal des débutantes parisien ? Autre topo pourtant dans nos contrées où les blogs dédiés à la mode émergent plus timidement. Mais depuis peu, de nouveaux projets méritent qu’on y attarde plus longuement le bout de sa souris. « Ça commence à bouger, on sent que les blogueurs belges ont envie de faire parler d’eux », constate Sophie Ismail, pionnière du genre qui vient de fêter les trois ans de son blog lifestyle Alerte à Liège. Tous ces néo-blogueurs – la plupart ne dépassent par la trentaine – partagent la même passion pour la mode, chacun à sa façon. Le constat est pourtant unanime, la blogosphère modeuse belge est à l’image de notre plat pays : éclectique, pas prise de tête et parfois même un peu surréaliste. Démonstration en cinq fashion blogs tout fraîchement débarqués sur la Toile.

The Fashionalists, Sartorialist à la bruxelloise
Alors qu’un blog se définit comme un espace personnel, The Fashionalists est le projet d’un duo passionné de mode, Lisette et Rollin, fraîchement diplômés. Lui, un Camerounais classe au look à la Stromae – il adore le vintage, les nœuds papillon et Dsquared2 – s’occupe des photos. Elle, une jeune et jolie Congolaise bien sapée s’attelle à la rédaction. Leur blog séduit par la qualité de ses street looks. Son nom n’est pas innocent, The Fashionalists, c’est un peu un Sartorialist à la bruxelloise. Quand on sait que Scott Schuman, alias The Sartorialist, est un des pionniers du genre, salué par toute la blogosphère, on mesure l’hommage. Lâchés dans les artères de la capitale, ces fashion twins, comme ils aiment se définir, sont à l’affût de mecs et de filles stylés. « Je suis toujours prêt à dégainer mon appareil photo, dans la rue ou dans le tram. Pour qu’une personne nous tape dans l’œil, elle ne doit pas nécessairement être « tendance » mais proposer une interprétation personnelle de la mode », commente Rollin. Et le résultat est cohérent, comme en témoignent ces street looks léchés ou pris sur le vif, zooms sur des accessoires ou sur une nouvelle tendance, visites de boutiques, comptes-rendus d’événements mode, interviews de stylistes. Direction : www.thefashionalists.blogspot.com

Retrouvez aussi sur LeVifWeekend.be, le "look Fashionalist du jour" sélectionné par la rédaction.

Monsieur de Vos, esquisses et humour grinçants
Le blog graphique de Monsieur de Vos, Grégory de son prénom, est un ovni dans la blogosphère fashion belge. L’auteur dont « la mode est sa daube, son crack, son splif, et ce, depuis des temps préhistoriques », qualifie son site de satire et de « mascarade très très mode ». « Je suis passionné par la mode, j’aime analyser avec sarcasme ce qui ressemble parfois à un véritable cirque », explique-t-il. À l’aide de ses armes perso (croquis satiriques bien torchés et plume acérée), ce jeune homme élégant distille ses humeurs, s’offusque du style « Mamie Huguette va cueillir des pâquerettes » de la famille royale, s’émerveille de la dernière collection Burberry, distille ses « 7 bonnes raisons de porter des hauts talons » ou analyse de manière constructive les tendances saisonnières. Son blog qu’il vit comme « un véritable exutoire », innove par son graphisme original en forme de carnet d’écolier. Logique, Monsieur Devos est instituteur. L’homme qui se décrit « tapi dans l’ombre de l’écran XXL de son iMac flambant neuf » se devine sévère, mais sincère. Pour se faire son propre avis, on file sur www.monsieurdevos.com

Blog “plus size” to be Alive
Plus classique dans son écriture, Blog to be Alive est destiné aux filles abonnées aux rayons « plus size ». Son initiatrice, Valérie, livre avec candeur ses trucs et astuces, photos de ses tenues à l’appui, pour se dégoter un look quand on n’entre pas dans une taille standard. La blogueuse en connaît un bout, elle s’habille, fièrement, en taille 48. « C’est dans la famille, on aime nos rondeurs ! », confie-t-elle. Son modèle, c’est Beth Ditto, la chanteuse de Gossip, aussi égérie de sa marque de vêtements préférée, Evans. La ressemblance entre les deux rondes est parfois frappante. « En Belgique, il est très difficile de trouver des fringues sympas en taille XXL, New Look n’a pas ouvert de département grandes tailles dans son nouveau magasin de Bruxelles et H&M réduit d’année en année sa collection Big is beautiful. Je me rabats alors sur des marques un peu moins glamour et j’essaie de montrer aux lectrices comment on peut se les réapproprier », explique la jeune trentenaire. Pour rencontrer cette fille décomplexée qui affiche ses formes avec style et énergie : www.blogtobealive.com

Monsieur Mademoiselle, l’homme-orchestre
Monsieur Mademoiselle, c’est Stèv, un homme-orchestre stylé qui se profile, à lui tout seul, comme une « rédaction de blog ». Sur son site transgenre au ton décalé, Stèv cultive son ambiguïté, compare avec délectation les maris à des it bags, exècre les jeans bootcut, décrypte la tendance hivernale du pull-gilet norvégien. Ici, pas de derniers it bag, shoes ou dress, l’auteur n’aime tout simplement pas la fast fashion et préfère picorer dans les silhouettes des défilés – surtout féminins - pour en retirer ce qu’il pourra se réapproprier parce que « la mode, c’est le style que chacun se crée », lâche-t-il. Stèv propose aussi un concept bien à lui, le « homestyling », soit des street looks mais shootés at home. Derrière son ton caustique, l’auteur cache bien son jeu et avoue avoir « pleuré devant le défilé Alexander McQueen pour l’été 2004 ». Monsieur Mademoiselle nourrit des projets ambitieux, il désire faire évoluer son blog en une plate-forme communautaire à plusieurs voix, sur laquelle ses textes seraient illustrés tour à tour par des photographes, des illustrateurs ou des stylistes.

Fashion Cloud, belgo-stylish
La charmante rouquine Toni Brown nourrit une fascination pour la mode bien particulière des blogueuses, qu’elle situe à mi-chemin entre celle des défilés et celle de la rue. La ligne éditoriale de son blog Fashion Cloud est bien tracée : il s’agit ici d’analyser les tendances de ce microcosme : « Je suis passionnée par la manière dont les blogueuses du monde entier revisitent une même pièce de façon totalement différente, explique Toni. Comme cette robe bleue Zara imprimée de chats portée tantôt avec des sabots et du denim, tantôt avec une ceinture en cuir et des bas à pois… » Pour repérer tous ces styles, le blogrol de Toni est kilométrique, elle suit des centaines de sites au quotidien, principalement anglo-saxons, mais aussi espagnols ou allemands. Ici, pas de blog 100 % belge donc, Toni, ballotée depuis son enfance entre Paris, Londres, Bruxelles et maintenant Bruges, où elle vient d’entamer un master en études européennes, s’exprime principalement dans la langue de Shakespeare. Ce qu’elle pense des blogueuses belges ? « Elles sont encore trop timides, elles doivent oser montrer leur talent ! » La demoiselle a de la suite dans les idées, repérée par le site anglo-saxon Focus on Style, elle y collabore via une rubrique mode. À suivre sur : www.thefashioncloud.com



D’un fashion blog à l’autre

Alerte à Liège : la Liègeoise Sophie Ismail (aussi blogueuse sur levifweekend.be), épingle l’actualité lifestyle de Liège et d’ailleurs.

 Frock’n’Roll : les pérégrinations caustiques et épistolaires d’Emiiiiiii : et le blog ironique de son compagnon La Blogueuse Mode.

You know you can’t rome with César : carnet de bord du mannequin César Casier, entre shootings, catwalk et vols long courrier.

Valentine’s blog : vie backstage d’une fashion designer.

 


 

Les infos du Vif Weekend aussi via Facebook

Plus sur: , ,

   

Réagir

  • Spécial Anvers
  • Le terroir revisité
  • Festivités: les 70 ans de la Libération
 

Horoscope