Dix mois que ça dure et que le coronavirus met nos vies et nos nerfs à rude épreuve: les gens, le cinéma, les petits cafés nous manquent. Le travail, pour certains. Et la lumière, pour tous. Bref, en ce mois de janvier, nous sommes éreintés. Le mal est collectif, comme la pandémie, mais les répliques à cette lassitude générale reposent beaucoup sur les individus.

Les vacances de carnaval, prévues dans un bon mois, remettent la question des voyages sur la table : faut-il interdire les déplacements à l'étranger, au soleil ou à la neige, de peur que les vacanciers ne fassent flamber à nouveau l'épidémie dans notre pays à leur retour ?

Dans son restaurant dans les hauteurs du MAS à Anvers, Viki Geunes vise l'excellence depuis des années. Une ténacité qui lui vaut aujourd'hui une troisième étoile au Michelin. Cela le met au même niveau que Peter Goossens, un habitué. Qui est l'homme derrière le deuxième restaurant trois étoiles de Belgique ?

Fondée il y a 11 ans, la société wallonne Univers Drink, qui produit des mousseux, vins, cocktails et gins sans alcool, a connu une année 2020 exceptionnelle. Son plus grand défi aujourd'hui est d'élargir sa base de clients alors que la concurrence sur le marché de l'"alcohol free" se fait de plus en plus forte.

Enky est une start-up bruxelloise qui propose aux entreprises de louer leur mobilier de bureau ou de réaliser un achat circulaire. Face à la pandémie, elle offre aussi désormais ce service aux particuliers dans le cadre du télétravail étendu.

Pour les Américains, c'est une pièce en soi, un espace hautement symbolique où l'on accueille, où l'on bavarde, où l'on festoie. En ces temps confinés, le "front porch" sert même de mesure à la distanciation. Petit tour du propriétaire d'un lieu d'entre-deux que l'on aperçoit dans (presque) tous les films de l'oncle Sam.

Ainsi en ont décidé les Grenades: le Prix du jury de cette toute première édition consacre Lisette Lombé et son Brûler, brûler, brûler, paru en octobre 2020 aux éditions L'Iconoclaste. L'autrice belgo-congolaise, poétesse, slameuse et également chroniqueuse pour Le Vif Weekend, voit ainsi mis en lumière "sa justesse et ses textes inspirants et forts". Un symbole. Et une célébration de l'intensité engagée. Interview post-couronnement.

Le train de nuit pourrait prendre sa revanche sur l'avion. Le ministre fédéral de la Mobilité veut l'encourager. C'est aussi le pari du transporteur autrichien ÖBB, qui relie Bruxelles à Vienne et bientôt à Berlin. Reste la question de la rentabilité. Faudra-t-il donc subsidier?