Le resto à emporter de la semaine: Le Dillens, mise au verre explosive

© lucille killmayer
Michel Verlinden
Michel Verlinden Journaliste

Restos, take-away, caves ou épiceries: une rubrique qui mâche le meilleur de la scène food. Et s’en régale avec vous.

Sur la droite, un comptoir improvisé. Sur la gauche, une trancheuse surplombée par d’alléchantes salaisons. Telle est l’ambiance reconvertie du Dillens, adresse bruxelloise (Saint-Gilles) en vue et bien décidée à ne pas mourir de faim. Au fond de la pièce, une cuisine ouverte où officie l’excellent Benjamin Rowel, qui concocte différentes préparations et les range dans un frigo noir à trois portes.

Au programme: pickles d’oignons rouges (4 euros), boulettes sauce tomate (8 euros), sauce bolognaise (11 euros pour deux personnes)… vendus en bocaux. En guise d’accompagnement, on opte pour le mix de pickles carottes, oignons et oignons brûlés (5 euros). Ce délice froid au goût subtilement vinaigré fait des merveilles sur une tranche de terrine (celle des Caves d’Alex, par exemple, vendue à deux pas de là au Petit Mercado).

Mais le temps fort du repas est indiscutablement le chili con carne (16 euros) qui se réchauffe en une petite quinzaine de minutes à feu doux et fait place à de la viande effilochée (de type carbonnade) plutôt qu’à du haché. Il explose en bouche grâce aux épices du réputé Rudy Smolarek, référence notoire en la matière. A déguster sur du riz arrosé de cheddar râpé et d’un trait de citron vert.

Où? Le Dillens, 11, place Julien Dillens, à 1060 Bruxelles. ledillens.be

Genre Bocaux

Partner Content