En dix ans, le marché mondial des produits cosmétiques a connu une spectaculaire mutation. Plus inclusif, plus "propre", toujours plus personnalisé, il obéit désormais aux lois du selfie roi et se vend de plus en plus en ligne. Les nouvelles marques créées par les célébrités et les starlettes du Web imposent leurs standards à tout le secteur, parfois pour le meilleur mais souvent pour le pire.