On a testé: assister à un opéra à La Monnaie

Sur la liste des choses qu'à mon âge respectable, je n'ai encore jamais réalisées, figurent entre autres: faire du roller, sauter à l'élastique, toucher un serpent, manger du caviar, bronzer sur une plage naturiste, regarder L'exorciste, fumer, voler, mentir (je vous promets)... et aller à l'opéra!

Huîtres, gibier, glace: les conseils de l'Afsca pour éviter toute déconvenue pendant les fêtes

Qui dit fêtes de fin d'année, dit repas riches et sophistiqués, fruits de mer, gibier et desserts glacés. Des mets raffinés, mais aussi potentiellement risqués. Préparation et conservation nécessitent alors de redoubler de vigilance. Voici les conseils de l'Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire pour éviter les désagréments d'une intoxication. Un menu en trois services.

Dolce&Gabbana condamné à verser 70.000 euros à Diego Maradona

La maison de mode italienne Dolce&Gabbana a été condamnée à verser 70.000 euros de dommages et intérêts à la légende du football Diego Maradona pour avoir utilisé son nom à des fins commerciales en 2016, a indiqué mercredi à l'AFP un de ses avocats.

Tokidoki, restaurant nippon sans poncif

Le secret de Tokidoki? Un cuistot italien qui découvre que le Japon gobe autre chose que des sushis et qui, comme un défi, décide de se mettre aux fourneaux. Le tout dans un resto où l'on mange à la fortune du pot.

Le Plan C de la fille des fondateurs de Marni

Depuis sa séparation avec la griffe Marni, qu'elle avait créée, la famille Castiglioni se faisait discrète. La fille de Consuelo et Gianni a toutefois repris aujourd'hui le flambeau et lance sa propre marque. Un retour aux sources, toujours avec le clan C.

Soupes: 17 recettes pour les fêtes

Et si vous pour amorcer votre menu de fêtes, vous misiez sur une soupe, savoureuse et originale, entrée en matière idéale de par sa légèreté. Voici de nombreuses variations qui accompagneront au mieux vos repas festifs.

Happy Mary

Elle s'était installée rue Royale au numéro 126, elle avait eu le nez fin, Mary Delluc, on ne voyait que sa jolie chocolaterie et son salon de thé quand il s'agissait de faire le trajet entre le château de Laeken et le Palais de Bruxelles.