Karl Lagerfeld voulait être immortel (professionnellement du moins), c'est gagné. Il a beau avoir quitté la scène avec révérence le 19 février 2019, son ombre tutélaire plane toujours sur le monde de la mode et du make-up, celle de l'artisto-punk qui avait si bien réussi à humer l'air du temps, à le devancer de quelques pas souvent et à faire entrer la mode dans la fast fashion. " Les masses, il ne faut pas les mépriser, avait-il aphorisé, ce n'est pas parce qu'elles ont moins d'argent qu'elles doivent porter des horreurs. "

La maison à son nom annonce une collaboration exclusive avec L'Oréal Paris. Soit une collection de maquillage que l'on nous affirme " initiée par le regretté créateur " et qui " canalise le style rock-chic emblématique de Karl Lagerfeld, fusionné avec un sens de l'élégance parisienne à la fois classique et sans effort ". Explications par Caroline Lebar, fidèle d'entre les fidèles et responsable Image et Communication de la maison Karl Lagerfeld : " Cette ligne de maquillage reflète vraiment l'univers de la marque et ce que Karl aimait dans le maquillage - il utilisait souvent les ombres à paupières comme couleurs dans ses croquis. " Lui qui savait mieux que personne comment poudrer des cheveux lissés réunis en catogan n'ignorait pas non plus comment dessiner comme on parle, avec une rigueur et une précision qui faisaient les délices des Premières de ses ateliers flou et tailleur.

C'est un " honneur ", souligne Delphine Viguier, Présidente de l'Oréal Paris Global Brand, " toutes nos collaborations avec des créateurs de mode sont un honneur, mais celle est particulièrement significative. Alors que Karl a renversé la hiérarchie du paysage pour démocratiser la mode, L'Oréal Paris s'engage à faire la beauté selon les règles et les désirs des femmes. "

Il faudra attendre la Fashion de Paris pour découvrir la collection de maquillage qui entend " célébrer sa vision de la beauté et son héritage créatif ". Elle sera présentée le 20 septembre, " au monde entier " et mise en vente une semaine plus tard. Patience, bis.