Voici une question qui pourrait sembler incongrue, tant la réponse vous parait évidente. Et pourtant, vous ignorez peut-être comment fonctionne vraiment votre engin.

Depuis quelques jours, les températures avoisinent les 35°C. Soleil et chaleur diminuent notre appétit. On ne sait plus trop quoi consommer. Pour soulager notre organisme de ces conditions extrêmes, certains aliments peuvent pourtant être privilégiés.

Selon le rapport du Global Drug Survey, 60% des personnes interrogées reconnaissent que leur consommationd'alcool les exposent àun risque élevé deproblèmes. Un chiffre qui inquiète les experts. Pour mieux comprendre ce produit et ses effets, un passage en revue des idées reçues et autres mythes liés à l'alcool s'impose.

Faut-il encore compter les calories? Doit-on manger comme l'homme préhistorique ? Le bio réduit-il les risques de cancer ? Les certitudes, surtout en matière d'alimentation, sont à revoir. Pour vous aider à vous y retrouver, voici 14 conclusions scientifiques récentes.

En consommant majoritairement des produits issus de l'industrie agro-alimentaire plutôt que des produits non transformés, l'homme d'aujourd'hui consomme certes trop de sel, mais également trop de sucre.

Vous avez trouvé la bonne bouteille, encore faut-il savoir comment l'apprécier à sa juste valeur. Voici deux ou trois petites subtilités qui peuvent faire la différence.