Robustesse et lenteur

Les goûts varient avec les saisons, et c'est valable pour le vin. En hiver, nous optons pour des saveurs plus robustes, pour remplacer les nuances fruitées et fraîches de la période printemps-été. Les vins d'hiver se dégustent lentement, gorgée par gorgée, histoire de profiter pleinement des arômes de fruits cuits et du généreux degré d'alcool, réconfortant à souhait.
...

Les goûts varient avec les saisons, et c'est valable pour le vin. En hiver, nous optons pour des saveurs plus robustes, pour remplacer les nuances fruitées et fraîches de la période printemps-été. Les vins d'hiver se dégustent lentement, gorgée par gorgée, histoire de profiter pleinement des arômes de fruits cuits et du généreux degré d'alcool, réconfortant à souhait. Les vins d'hiver proviennent souvent des régions du sud, où le soleil brille et où les raisins regorgent de saveurs sucrées. On optera donc pour des vins rouges du sud de la France et d'Espagne, notamment pour leurs cépages puissants et complexes tels que la syrah, le grenache ou le carignan. Il va sans dire que ces flacons-là s'accordent parfaitement avec les mets de saison: potées, gibiers, champignons, chicons, choux ou légumes racines. Des plats de caractère qui ont besoin d'un vin à la hauteur de leur richesse.Notre conseil? Le Mas d'en Gil "Bellmunt" - Priorat, Espagne 2016, provenant d'un domaine où les vignerons s'attellent depuis des décennies à façonner des breuvages ayant désormais acquis une renommée internationale. Certains se trouvent sur la liste des vins les plus chers du globe. Mais celui-ci est tout à fait abordable, mélangeant délicieusement grenache, carignan, syrah et cabernet sauvignon.