"C'est une suggestion de ma part", a expliqué l'acteur, présent à Paris mardi pour une conférence de presse consacrée à la politique de développement durable de la marque. "J'en ai parlé et on m'a dit: +on va voir si ça a du sens de faire du café là-bas+. Ils y sont allés et ils ont vu qu'il y avait en fait déjà des plants de café là-bas et qu'il y avait une chance" de les développer, a-t-il ajouté.

A l'instar d'autres pays africains comme l'Ethiopie et le Kenya, Nespresso veut développer la culture du café de haute qualité dans quatre régions du Soudan du Sud (près de la ville de Yei, le plateau de Boma, les monts Imatong, et Equateur-Oriental), indépendant depuis deux ans.

L'ambition est d'en remplir ses premières capsules en 2015. "C'est un investissement à long terme. Il n'y a pas de route, pas d'infrastructure. Planter va prendre du temps. Mais il y a une chance que ça marche, et si ça marche vraiment, cela pourra avoir un impact sur la vie de millions de personnes", a assuré la star hollywoodienne.

"La seule chose qui sort du Soudan du Sud pour l'instant, c'est du pétrole (...) et la population n'a pas l'air d'en bénéficier". Depuis des années, George Clooney est très impliqué dans la situation au Soudan, notamment au Darfour. En mars 2012, il a été interpellé et détenu plusieurs heures à Washington après avoir manifesté devant l'ambassade du Soudan afin d'attirer l'attention sur "les crimes de guerre" et la crise humanitaire dans le sud du pays.


"C'est une suggestion de ma part", a expliqué l'acteur, présent à Paris mardi pour une conférence de presse consacrée à la politique de développement durable de la marque. "J'en ai parlé et on m'a dit: +on va voir si ça a du sens de faire du café là-bas+. Ils y sont allés et ils ont vu qu'il y avait en fait déjà des plants de café là-bas et qu'il y avait une chance" de les développer, a-t-il ajouté. A l'instar d'autres pays africains comme l'Ethiopie et le Kenya, Nespresso veut développer la culture du café de haute qualité dans quatre régions du Soudan du Sud (près de la ville de Yei, le plateau de Boma, les monts Imatong, et Equateur-Oriental), indépendant depuis deux ans. L'ambition est d'en remplir ses premières capsules en 2015. "C'est un investissement à long terme. Il n'y a pas de route, pas d'infrastructure. Planter va prendre du temps. Mais il y a une chance que ça marche, et si ça marche vraiment, cela pourra avoir un impact sur la vie de millions de personnes", a assuré la star hollywoodienne. "La seule chose qui sort du Soudan du Sud pour l'instant, c'est du pétrole (...) et la population n'a pas l'air d'en bénéficier". Depuis des années, George Clooney est très impliqué dans la situation au Soudan, notamment au Darfour. En mars 2012, il a été interpellé et détenu plusieurs heures à Washington après avoir manifesté devant l'ambassade du Soudan afin d'attirer l'attention sur "les crimes de guerre" et la crise humanitaire dans le sud du pays.