Cette vanille se présente en gousses entières, transformées, et non vidées de leurs graines et "se distingue par sa finesse et sa douceur", souligne la Commission. L'île de La Réunion est à l'origine du savoir-faire de la production de la vanille avec la découverte du procédé de fécondation et la mise au point de la transformation de la vanille par mortification et étuvage, rappelle le communiqué.

"Les savoir-faire développés par les producteurs réunionnais sont les garants pour obtenir un produit de qualité", estime l'exécutif européen à propos de cette plante (une orchidée qui produira la gousse) cultivée sur l'île de l'océan Indien, appelée jadis "île Bourbon". L'appellation + vanille Bourbon + est réservée à la vanille produite dans l'Océan indien et plus précisément à Madagascar, aux Comores et à La Réunion.

"La production mondiale de vanille se situe autour de 2.500 tonnes", a indiqué à l'AFP Emmanuel Née, rédacteur du rapport Cyclope, publication de référence pour les marchés mondiaux de matières premières. Il évalue la production de la Réunion à moins de 1% du total, destinée principalement au marché local, et notamment à la vente aux touristes. Quelque 1.500 produits alimentaires bénéficient au total de l'appellation européenne d'IGP.

Cette vanille se présente en gousses entières, transformées, et non vidées de leurs graines et "se distingue par sa finesse et sa douceur", souligne la Commission. L'île de La Réunion est à l'origine du savoir-faire de la production de la vanille avec la découverte du procédé de fécondation et la mise au point de la transformation de la vanille par mortification et étuvage, rappelle le communiqué."Les savoir-faire développés par les producteurs réunionnais sont les garants pour obtenir un produit de qualité", estime l'exécutif européen à propos de cette plante (une orchidée qui produira la gousse) cultivée sur l'île de l'océan Indien, appelée jadis "île Bourbon". L'appellation + vanille Bourbon + est réservée à la vanille produite dans l'Océan indien et plus précisément à Madagascar, aux Comores et à La Réunion. "La production mondiale de vanille se situe autour de 2.500 tonnes", a indiqué à l'AFP Emmanuel Née, rédacteur du rapport Cyclope, publication de référence pour les marchés mondiaux de matières premières. Il évalue la production de la Réunion à moins de 1% du total, destinée principalement au marché local, et notamment à la vente aux touristes. Quelque 1.500 produits alimentaires bénéficient au total de l'appellation européenne d'IGP.