Le mythique restaurant Carnegie Deli à New York ressuscité grâce à la série Mme Maisel

04/12/18 à 11:57 - Mise à jour à 11:57

Source: Belga

Le Carnegie Deli, institution new-yorkaise fermée en 2016, rouvre samedi pour une semaine, le temps de la promotion de la série d'Amazon "La Fabuleuse Mme Maisel", une habile opération marketing à l'ère des selfies et des réseaux sociaux.

Le mythique restaurant Carnegie Deli à New York ressuscité grâce à la série Mme Maisel

. © belga

Entre le Carnegie Deli disparu et sa nouvelle version, il y a quelques kilomètres, du quartier de Midtown à celui de Nolita, à Manhattan, mais aussi quelques décennies, car Amazon a voulu ramener le restaurant en 1958, l'année où se situe la série "Mme Maisel".

La deuxième saison de cette série qui a déjà raflé deux Golden Globes et huit Emmy Awards sera mise en ligne mercredi sur la plateforme d'Amazon, géant du commerce sur internet aux ambitions croissantes dans la télévision et le cinéma. Serveuses, menus, juke-box, téléphone à cadran, tout, jusqu'au faux propriétaire, Max, costume à rayures et cigare, a été pensé pour recréer l'atmosphère d'un Delicatessen, établissement juif new-yorkais typique du milieu du XXème siècle. "Tout le monde a été formé pour se comporter d'une certaine façon, avec un certain ton", explique Joshua Greenberg, le producteur derrière ce restaurant temporaire. "Il y a une histoire".

Mais ce Carnegie n'est pas qu'une restitution visuelle, c'est un vrai restaurant avec un menu très resserré et le "Maisel", un sandwich au pastrami, salami et coleslaw (salade de chou cru), vendu 99 cents seulement pour coller aux prix de l'époque. La quinzaine de tables a été réservée pour toute la semaine en trois heures seulement après la mise en ligne d'un site dédié. Il sera possible d'acheter à emporter, au comptoir de l'entrée.

Ce retour éphémère du Carnegie puise dans un concept marketing en vogue, le "pop-up", point de vente éphémère qui permet de créer l'événement autour de la notion de rareté. "Les gens veulent être dans un environnement qui est unique, poster sur Instagram ou un autre réseau social", explique Joshua Greenberg. "Nous espérons que les gens le verront en ligne et se diront: wahou, j'aurais bien aimé y être."

Il s'attend à voir, dès samedi matin, une queue devant l'établissement, qui ouvrira à 11H30. Le Carnegie Deli a acheté 1,8 tonne de pastrami pour la semaine, mais "certains pensent que ce ne sera même pas assez", dit-il.

Quel que soit le succès de l'opération, Marian Harper, propriétaire de l'ancien Carnegie Deli et toujours détentrice des droits, ne prévoit pas de rouvrir un établissement à New York sur la durée, explique sa fille, Sarri. L'ensemble du chiffre d'affaires de la semaine sera reversé au Lower East Side Girls Club, un centre de loisirs pour les jeunes du quartier.

Nos partenaires