"Plusieurs personnes intéressées par une reprise de l'établissement se sont manifestées depuis le prononcé de la faillite mais il n'y a encore rien de concret", explique Me Dion Martin, l'avocat désigné comme curateur par le tribunal de l'entreprise de Louvain. "Il est évident qu'une nouvelle activité commerciale s'établira là étant donné son excellente localisation. A côté du fonds de commerce, les marchandises qui se trouvent dans le café sont également à reprendre. L'immeuble, quant à lui, n'appartient pas à la société." The Beer Hive a repris voici un an et demi la société au fondateur restant du bar à bière. Le curateur ne dispose toutefois pas encore d'une vue d'ensemble sur les dettes, les créanciers disposant, en effet, d'un mois pour se faire connaître. La faillite trouve notamment son origine, selon le curateur, dans une série de problèmes internes au sein de l'immeuble comme un chauffage défectueux et un réseaux d'égouttage défaillant. "Les travaux effectués sur la Grand-Place n'ont pas favorisé les affaires. Et la gestion des stocks n'est pas évidente non plus quand vous proposez une telle quantité de bières", ajoute le curateur