Lorsque Enrica Rocca se met à parler cuisine, dans un français impeccable, teinté de soleil, c'est l'Italie qui se dessine dans nos têtes et fait frémir nos papilles. Dans son palais familial du XVIIIe siècle, au coeur de Venise, la chaleureuse aristocrate, qui s'est découvert une passion pour les fourneaux très jeune, avec son papa et sa nounou, et a étudié à l'école hôtelière de Lausanne, transmet depuis de nombreuses années son art, au fil de cours particulièrement vivants. Elle emmène ses apprentis au marché, puis concocte avec eux des spécialités de la lagune, selon l'envie du moment.
...