En raison du mauvais temps en Scandinavie, les poissons mettent un certain temps à arriver, mais la qualité des premiers arrivages est très prometteuse, assure le Bureau néerlandais de la pêche. Les nouvelles sur la qualité des harengs dans les ports d'arrivée sont positives.

Cette année, quelque 200 millions de kilos de harengs devraient être pêchés, soit environ 20% de plus qu'en 2010. A peu près 15% de la prise totale est vendue telle quelle pour la saison des maatjes. Le reste est destiné à l'industrie des conserves, ou exporté. Selon les prévisions, les Belges devraient en consommer 15 millions et les Néerlandais 85 millions.

Mathilde Perrin, avec Belga

En raison du mauvais temps en Scandinavie, les poissons mettent un certain temps à arriver, mais la qualité des premiers arrivages est très prometteuse, assure le Bureau néerlandais de la pêche. Les nouvelles sur la qualité des harengs dans les ports d'arrivée sont positives. Cette année, quelque 200 millions de kilos de harengs devraient être pêchés, soit environ 20% de plus qu'en 2010. A peu près 15% de la prise totale est vendue telle quelle pour la saison des maatjes. Le reste est destiné à l'industrie des conserves, ou exporté. Selon les prévisions, les Belges devraient en consommer 15 millions et les Néerlandais 85 millions.Mathilde Perrin, avec Belga