"Nous vérifions si ces brasseries sont en ordre avec l'AFSCA et avec les accises", a expliqué lundi Freddy Van Daele, président de Zythos.

La Fédération des brasseurs belges s'appuie elle-même sur les chiffres de Zythos pour traduire la croissance de l'entrepreneuriat brassicole en Belgique. Comptant actuellement 66 membres, la Fédération va d'ailleurs supprimer deux critères d'admission en son sein afin de mieux coller à la réalité d'un marché de plus en plus ouvert aux petites structures. "D'ici fin 2019, nous espérons doubler le nombre de nos membres", explique le président des Brasseurs belges, Jean-Louis Van de Perre. "Nous allons supprimer les critères de production (3.000 hectolitres annuels) et de longévité (5 ans au moins) pour se concentrer sur le critère de professionnalisme", a-t-il ajouté. L'accès aux sociétés sous-traitant leur activité de brassage sera refusé.

Concernant la consommation estivale de bières, M. Van de Perre n'a pas avancé de chiffres précis. L'été chaud et la prestation des Diables rouges ont évidemment contribué à une hausse de la consommation, mais pas fulgurante, selon lui. "On s'oriente, pour juillet, vers une hausse de 3 à 5% par rapport à la même période l'an dernier. Au-dessus de 25 degrés, le consommateur cherche parfois une alternative à la bière."

Zythos et les Brasseurs belges s'exprimaient lundi à Malines au cours d'une conférence de presse organisée à la brasserie Anker. Cette dernière a remporté deux années d'affilée, avec sa "Gouden Carolus Whisky Infused", le trophée de meilleure bière décerné par les visiteurs du Zythos Bier Festival, organisé chaque année à Louvain et considéré comme le plus important festival de bières en Belgique. "C'est la première fois qu'une même bière remporte ce titre deux années de suite", a commenté Freddy Van Daele. "A l'heure où le public est en recherche permanente de nouveautés, ce doublé constitue une belle réussite."