Saint-Emilion: Foster signe un nouveau chai

A Saint-Emilion, l'architecte britannique Norman Foster fait son entrée... par "le Dôme". Ce nouveau chai appartient à son compatriote Jonathan Maltus (château Teyssier à Saint-Emilion et en Californie World's End), qui lui permettra ainsi de présenter un de ses vins, "Le Dôme", au nouveau classement de Saint-Emilion en 2022.

© Belga Image

Avec une vue à 360 degrés sur les vignobles d'Angélus ou Canon, ce chai circulaire se fondra dans le paysage inscrit par l'Unesco au patrimoine mondial, en étant partiellement enterré dans le sol.

Selon Norman Foster, qui a déjà construit en 2015 le chai de château Margaux dans le Bordelais, "la connexion visuelle directe entre l'intérieur et l'extérieur, la dégustation et la production du vin, créée un espace unique et unifié pour Le Dôme". Il devrait être inauguré au printemps 2021.

Vinexpo Paris et Wine Paris en un espace

Les salons des professionnels du vin et des spiritueux, Vinexpo Paris et Wine Paris, qui avaient décidé en mai d'organiser au même endroit leur salon, se retrouvent un espace commun pour accueillir les vignobles internationaux du 10 au 12 février.

Fidèles à leur identité, Vinexpo, longtemps leader dans le domaine des salons professionnels des vins et spiritueux, se concentre sur les vins de Bordeaux, grands négoces et maisons de marques, le bio et les spiritueux. Wine Paris, réunissant les salons Vinisud et Vinovision, accueille les vins méridionaux et septentrionaux, les jeunes vignerons et les promoteurs des cépages anciens.

Un Québécois dans le Jurançon

Pour la première fois dans le Jurançon (Pyrénées-Atlantiques), un étranger investit dans un domaine viticole: l'homme d'affaires québécois Michel Boutin a eu "un coup de coeur" pour le château Jolys et, en fermage, le château de Jurque à Gan. Une compagnie d'investissements détient les 25% restants, vendus par les trois filles Latrille, dont le père Pierre-Yves avait acheté le domaine en 1958.

Le principal actionnaire du groupe funéraire québecois, Athos, entend poursuivre le développement de ces vins liquoreux et secs, soit 200.000 bouteilles produites sur 42 hectares et exportées vers 17 pays, dont le Canada bien sûr.

Chanel acquiert un domaine à Porquerolles

De la haute couture pour Porquerolles: la maison Chanel, propriétaire dans le Bordelais des châteaux Rauzan-Ségla, Canon et Berliquet ainsi que St Supery en Californie, est devenu en octobre l'actionnaire majoritaire d'un des trois vignobles de cette petite île au large de Hyères (Var): le Domaine de l'Ile.

Sur ce vignoble d'une trentaine d'hectares en agriculture biologique, elle s'est associé au propriétaire Sébastien Le Ber, petit-fils de celui qui a planté ces vignes près de la mer, pour produire des rouges et surtout des rosés et des blancs typiques du sud-est.

Bordeaux: décès de Jean-Bernard Delmas

L'ancien directeur, pendant plus de 40 ans, du château Haut-Brion (Gironde), Jean-Bernard Delmas, est décédé le 3 octobre à l'âge de 83 ans. Dès son premier millésime, il n'avait cessé d'innover en étant le premier à remplacer les cuves en bois par de l'inox, sélectionnant les meilleurs plants de vignes pour Haut-Brion (AOC Pessac-Léognan), premier grand cru classé en 1855, créant un conservatoire des vignes en voie de disparition.

Retraité, il avait repris de 2006 à 2011 le chemin des vignes, cette fois dans le Médoc, au sein d'un autre cru classé: le château Montrose.

Grand Conseil du Vin de Bordeaux

Hubert de Boüard (Château Angelus), trois ans après la fin de son premier mandat, est revenu à la tête du Grand Conseil du Vin de Bordeaux. Ce Grand Conseil réunit à ce jour plus de 4.000 membres et 92 commanderies dans une trentaine de pays qui jouent le rôle de véritables ambassades et porte-parole des vins de Bordeaux dans leur ville ou pays.

"Un bon vin peut bien attendre neuf mois"

Vin & Société, structure de promotion et de défense du monde viti-vinicole, a lancé mi-octobre une campagne d'information à destination des femmes enceintes avec le slogan: "Un bon vin peut bien attendre neuf mois".

. © DR

Le but? Sensibiliser les femmes sur les risques de la consommation d'alcool sur le foetus. Cette campagne, portée par une image évoquant un verre de vin et l'arrondi du ventre des femmes enceintes, se décline également dans les journaux et les sites mobiles de la presse féminine et familiale ou encore avec la création d'un bijou en série limitée.

Des bulles mondiales à Dijon

Dijon accueille du 13 au 15 novembre le concours "Effervescents du monde, confrontation qualitative des meilleurs vins effervescents du monde". Lors de cette 17e édition, une centaine d'experts internationaux jugeront 650 échantillons en provenance de 25 pays.

Dans l'intimité d'un clos

"Clos - Un patrimoine viticole dans l'intimité de 27 clos" (éditions La Martinière): Benjamin Darreau, sommelier à l'atelier Joël Robuchon, décrit 27 clos, du château d'Issan (Gironde) à celui du domaine Weinbach en Alsace en passant par la Champagne, le Jura, la Loire, le Beaujolais, le Rhône et la Bourgogne.

. © DR

Ce sommelier raconte, en collaboration avec le journaliste Philippe Toinard et l'aide des photographies de Thibaut Voisin, ces parcelles de vignes à l'origine entourées de murs, d'où le nom de clos.

Champagne - vendanges et réchauffement climatique

Pour le Syndicat Général des Vignerons de la Champagne (SGV), la vendange 2019 est de "bon augure" : "malgré une forte hétérogénéité, la Champagne devrait dépasser en moyenne les 10.000 kg à l'hectare, volume proche du rendement économique nécessaire pour alimenter le marché".

La vigne a connu à l'approche de la vendange "une dynamique de maturation exceptionnelle offrant des moûts dont l'équilibre entre acidité et taux de sucre ainsi que la concentation aromatique sont de très bon augure pour les futures cuvées". Par ailleurs, la "Champagne a connu cette année son record absolu de température avec 42,9° enregistrés le 25 juillet. Ce réchauffement est jusqu'alors bénéfique pour la qualité de nos vins".

Les prix à l'innovation du Viteff d'Epernay

Le coup de coeur du Salon international des technologies des vins effervescents (Viteff), qui s'est terminé le 18 octobre, est allé cette année à la vieille Maison Melan-Moutet, fabricant de bouchons à Reims depuis 1880, pour son muselet à trois pattes, au lieu de quatre, qui permet d'alléger de 15 à 20% le poids de cette structure métallique destinée au maintien du bouchon.

Ont également été distingués Bakus, un robot de travaux viticoles 100% électrique et 100% autonome conçu, fabriqué et commercialisé par la société rémoise Vitibot de même que "Remulab", un dispositif qui permet de visualiser le déplacement et le comportement du dépôt dans la bouteille durant tout le cycle de remuage, conçu par le fabricant de machines d'Epernay Oeno Concept.

159e vente des vins à Beaune

Beaune (Côte-d'Or) accueillera dimanche 17 novembre la 159e vente des vins de ses Hospices, célèbres enchères à fins caritatives et point d'orgue d'un week-end de festivités autour du vin.

The Hospices de Beaune or Hotel-Dieu de Beaune, a medieval hospital in the town of Beaune in the Burgundy region of eastern France. Founded in 1443, it is a former charitable almshouse. © Getty Images

Cet événement, organisé depuis 2005 avec la maison britannique Christie's, attire chaque année de nombreux acheteurs étrangers. En atteignant près de 14,2 millions d'euros en 2018, la vente avait battu un record historique pour la deuxième année consécutive.

bur-ale/ff/cb

© Agence France-Presse