1. C'est le plan hydratation

S'hydrater est vital, mais même si on le sait, au quotidien on met trop peu en oeuvre ce précepte vertueux. Dans l'introduction de son ouvrage Boissons saines et gourmandes (*), dont sont issues les recettes suivantes, la spécialiste de la cuisine végétale Marie Laforêt nous rappelle qu'on parle souvent " d'un nécessaire apport journalier en eau de 2 litres ", ceux-ci étant issus de tout ce qu'on ingurgite, solide comme liquide.
...

S'hydrater est vital, mais même si on le sait, au quotidien on met trop peu en oeuvre ce précepte vertueux. Dans l'introduction de son ouvrage Boissons saines et gourmandes (*), dont sont issues les recettes suivantes, la spécialiste de la cuisine végétale Marie Laforêt nous rappelle qu'on parle souvent " d'un nécessaire apport journalier en eau de 2 litres ", ceux-ci étant issus de tout ce qu'on ingurgite, solide comme liquide. L'auteure précise néanmoins qu'aujourd'hui, on ne se fixe plus sur le fameux 1,5 litre d'eau quotidien mais " qu'on conseille plutôt de se fier à ses envies, la sensation de soif étant l'indicateur que notre organisme a besoin d'être désaltéré ". Un signal d'alarme qui est toutefois moins prégnant chez les enfants et les personnes âgées, à qui il est souvent nécessaire de rappeler ce geste essentiel... Quoi qu'il en soit, et vu que la quantité à siroter chaque jour n'est pas négligeable, autant joindre l'utile à l'agréable en misant sur les saveurs et les couleurs, avec des préparations réalisées sur mesure. La consommation de Coca-Cola et consorts est l'un des maux du siècle. Encore récemment, deux études publiées dans les magazines scientifiques US Alzheimer's & Dementia et Stroke ont mis en avant une possible corrélation entre, pour la première, la consommation de deux boissons sucrées par jour et un vieillissement accéléré du cerveau, et pour la seconde, les canettes light et les risques accrus d'AVC ou de démence... Bien que tout cela se veuille alarmiste, il est évident que, comme le rappelle Marie Laforêt, " la préoccupation d'une alimentation plus saine a été récupérée comme arguments marketing par les vendeurs de boissons sucrées. Preuve en est, ces nouveaux sodas aux extraits de plantes ou sucrés à la stévia ". Si de rares produits sont effectivement plus naturels - et plus chers - la plupart ne sont en réalité que des pièges tendus aux consommateurs contenant " des additifs comme l'aspartame, l'acide citrique ou des colorants dont certains sont reconnus comme potentiellement cancérigènes ", rappelle la spécialiste. Mieux vaut prévenir donc. Il suffit de feuilleter le recueil des éditions Alternatives pour s'en convaincre, il n'y a que l'embarras du choix quand on décide de concocter soi-même de quoi s'hydrater en version santé. Au sommaire, des eaux vitaminées et infusées, des breuvages lactés, d'autres pétillants et aromatisés, des fruits pressés, des smoothies, des infusions, des thés glacés... sans oublier quelques délices venus des cinq continents, façon Glögg suédois non alcoolisé ou bissap, un jus de fleurs d'hibiscus africain. De quoi s'offrir une carafe désaltérante différente chaque jour de l'été. Il n'y a plus qu'à trinquer !