Après sa formation culinaire à Coxyde, Magalie Verbaet a travaillé plusieurs années en salle et aux fourneaux de restaurants tels que le Dôme sur Mer, le petit frère de l'étoilé Dôme, à Anvers. "J'ai longtemps eu peur de me profiler comme chef et il a fallu du temps et de nombreux encouragements avant que j'ose enfin lancer ma propre adresse", avoue-t-elle. Son Ossip, à Berchem, proposait une cuisine d'une sobriété rafraîchissante. La décision de déménager dans le centre-ville et de passer à un concept principalement axé sur le lunch a été motivée par une volonté de trouver un équilibre entre travail et vie privée. "Un resto lunch est une bénédiction pour ma vie sociale, mais sans couper les ponts avec le bon vieux temps grâce à l'ouverture du samedi soir."
...

Après sa formation culinaire à Coxyde, Magalie Verbaet a travaillé plusieurs années en salle et aux fourneaux de restaurants tels que le Dôme sur Mer, le petit frère de l'étoilé Dôme, à Anvers. "J'ai longtemps eu peur de me profiler comme chef et il a fallu du temps et de nombreux encouragements avant que j'ose enfin lancer ma propre adresse", avoue-t-elle. Son Ossip, à Berchem, proposait une cuisine d'une sobriété rafraîchissante. La décision de déménager dans le centre-ville et de passer à un concept principalement axé sur le lunch a été motivée par une volonté de trouver un équilibre entre travail et vie privée. "Un resto lunch est une bénédiction pour ma vie sociale, mais sans couper les ponts avec le bon vieux temps grâce à l'ouverture du samedi soir."Si elle devait résumer le style du Tapta en un mot, ce serait "naturel". "J'aime les plats dont on peut goûter chaque ingrédient : il faut laisser aux produits la possibilité de s'exprimer sans les étouffer par des préparations complexes. Avec ses combinaisons surprenantes, notre cuisine est toutefois loin d'être classique. Je prépare aussi volontiers des recettes tout en légèreté, en substituant des graines et céréales aux traditionnelles pommes de terre. Lorsque nous avons lancé cette table, notre objectif était simplement de proposer des mets savoureux... Et je pense que le pari est réussi." "Milan et moi créons de plus en plus souvent nos plats à quatre mains, précise encore la chef. Ive Van Wallendael, qui assure le service en salle, nous aide régulièrement en cuisine en cas de coup de feu... Et de notre côté, nous servons souvent les assiettes nous-mêmes. Tapta est donc le résultat d'un vrai travail d'équipe!"