A Paris, c'est Adeline Grattard qui en a livré la version la plus aboutie, tandis qu'à New York, c'est David Chang (Momofuku) qui l'a popularisé - son " steamed bun pork belly " a largement ...

A Paris, c'est Adeline Grattard qui en a livré la version la plus aboutie, tandis qu'à New York, c'est David Chang (Momofuku) qui l'a popularisé - son " steamed bun pork belly " a largement contribué à faire connaître ce Coréen aux quatre coins de la planète. Tant de promesses gustatives ne pouvaient laisser Bruxelles de marbre. La preuve avec Yves Mattagne, qui a ouvert pour l'été un concept éphémère dans les Musées royaux des beaux-arts. En attente d'installer son célèbre Sea Grill à la Villa Lorraine, il signe un tendre bao (18 euros) révélant échine de porc croustillante cuite au robata, éclats de cacahuètes comme caramélisés et pickles de concombre, rehaussés de la célèbre sauce hoisin. Le résultat se tient quelque part entre David Chang - sa version consiste en une poitrine de porc avec concombre et cébettes - et le fameux " gua bao " taïwanais au porc laqué.