...

C'est le quartier londonien qui monte. Le Design District, situé au coeur de la péninsule de Greenwich, est en passe de devenir l'un des plus hauts lieux de la hype et de la culture. Au point d'être pris d'assaut par les projets immobiliers, en faisant une zone résidentielle incontournable. La créativité y est reine et c'est dans ce contexte que le chef vedette Stevie Parle a confié la déco de son restaurant au studio du pape du design, Tom Dixon (lire par ailleurs). Le projet est à l'image de l'approche culinaire de l'endroit, qui souhaite mettre en avant les produits de qualité : contrastes entre lignes modernes et motifs organiques, ou encore matériaux naturels installés par des artisans et des fabricants spécialisés. Craft London est sis dans un bâtiment original, signé Marks Barfield, à l'entrée d'un superbe nouveau parc, également dessiné par le studio de Tom Dixon, avec la participation, notamment, de la jardinière Alys Fowler, amoureuse du bien manger. On y trouve un magnifique verger, un fumoir et un potager imaginés pour le restaurant, qui privilégie un maximum le fait maison. Torréfaction du café, préparation du pain, fumage des poissons et des viandes, fabrication du miel et de la moutarde... L'accent est mis sur le savoir-faire des experts, la cuisine étant là pour sublimer leurs produits. " Nous avons ouvert un restaurant londonien, mais se contenter de le dire, cela ne reflète pas l'ampleur de ce que nous avons créé. Il s'agit d'un café, d'un restaurant, d'un bar à cocktails et d'une boutique sur les trois étages d'un building incroyable. Le café et la boutique ont leur propre rôtisserie, le resto possède une énorme cheminée, une salle de salaison et une cave de fermentation. Le bar à cocktails est pourvu d'une collection phénoménale de gin et de whisky anglais. C'est devenu un lieu impressionnant et inspirant ", explique Stevie Parle. L'assortiment de vins, supervisé par Ruth Spivey, ex-top devenue figure de proue en la matière, est minutieusement choisi chez des vignerons passionnés et respectueux de l'environnement. Quant au bar du dernier étage, il offre un panorama à 360 degrés... avec une vue époustouflante sur la Tamise !Peninsula Square, Greenwich, London SE10 0SQ. www.craft-london.co.uk Un ancien gymnase récemment reconverti en restaurant Art déco sur deux étages, au coeur de King's Cross : un comptoir de pâtisseries, un Grand Café ouvert toute la journée (on y sert de fabuleux petits-déjeuners), un restaurant et un bar. C'est aussi l'une des plus grandes terrasses en plein air des environs. Le bâtiment classé a été construit en 1865 pour la société allemande de gymnastique. Il a d'ailleurs accueilli les événements intérieurs des jeux Olympiques nationaux, en 1866. Dans ce magnifique écrin, une cuisine nord-européenne (dont des plats typiquement teutons) avec, à la barre, un chef d'origine germanique. Pour les amoureux de vins, la carte emmène à la découverte des vignobles du Danube. L'adresse a récemment fait le buzz pour avoir remporté le Best Overall Restaurant au World Restaurant & Bar Design Awards, et pour sa nomination à quatre prix design (Best Interior Project aux Blueprint Awards, meilleur restaurant gastronomique aux Gold Key Awards de New York, meilleur restaurant aux World Interior News Awards et meilleur restaurant design aux International Design Awards 2016). Un endroit très réussi, confirme l'un des propriétaires des lieux. Elu plus beau restaurant du monde, il fait désormais partie des repaires incontournables. What else ? King's Boulevard, King's Cross, London N1C 4BU. www.germangymnasium.com Voilà un peu l'adresse que le tout-Londres attend. Fin de ce mois, le groupe Chucs ouvre son quatrième restaurant de la capitale, au coeur de l'une des destinations culturelles les plus populaires du Royaume-Uni, les Serpentine Galleries, dans le Royal Park Kensington Gardens. Située dans The Magazine, l'extension imaginée par Zaha Hadid (lire par ailleurs) à la Serpentine Sackler Gallery, cette table apportera glamour d'antan et variété de classiques transalpins. L'ancien dépôt de munitions, datant de 1805 et des guerres napoléoniennes, qui l'abrite a été classé bâtiment historique en 2013. Le Serpentine vient donc renforcer la marque, qui comprend les établissements trendy Chucs Dover St, Chucs Westbourne Grove et Chucs Harrods. Mobilier contemporain et couleurs éclatantes reflètent l'élégante attitude italienne des années 50 de l'enseigne. Murs blancs ponctués de myriades de photographies et de sièges vintage, l'atmosphère se veut design. Aux manettes : le chef Carlos Martinez qui signe entre autres un risotto aux pois et à la menthe, Reggiano et micro cresson. Chucs Serpentine Sackler Gallery, West Carriage Drive, London W2 2AR. www.serpentinesgalleries.orgDepuis son ouverture en 2002 au coeur de Piccadilly, ce resto-concept ne cesse d'attirer les urbains fashion. Derrière cette adresse inclassable, le restaurateur Mourad Mazouz, à qui l'on doit notamment le 404, à Paris, et Momo, à Londres. Avec le chef Pierre Gagnaire, il investit un bâtiment classé non loin de Regent Street, dont l'étage est consacré à The Lecture Room, table étoilée prisée par les habitués de la City. Au rez-de-chaussée, il imagine The Gallery, dont la nouvelle déco se veut déjantée, délirante, voire régressive, actuellement sur fond de rose pastel, conçue par India Mahdavi et envahie de plus de deux cents dessins de l'artiste anglais David Shrigley, également repris sur la vaisselle de l'enseigne. Ici, food et art sont inséparables. Côté fourneaux, on décline la cuisine en mode gastronomie française et on mise beaucoup aussi sur les brunchs, servis toute la journée et dont la réputation a rapidement conquis les citadins avides de moments épicuriens. A ne pas rater : les toilettes futuristes en forme d'oeufs géants immaculés. Un concept iconique, glamour et baroque, digne d'un conte enfantin et enchanteur, qui fait figure d'institution dans la capitale britannique. 9, Conduit St, Mayfair, London W1S 2XG. https://sketch.london/ Dans ce boutique-hôtel de luxe - le plus couru de la City -, on se presse pour son fameux restaurant de fruits de mer, Angler, adresse étoilée située au 7e étage de l'immeuble et offrant une vue spectaculaire sur les alentours. A l'honneur, les poissons issus des eaux britanniques, mais également des produits locaux et de saison - les assiettes sont aussi pensées pour les carnivores et les végétariens. En été, l'endroit est réputé pour sa terrasse très prisée, qui accueille des DJ sur le toit pour des soirées urbaines branchées. A l'occasion de son 5e anniversaire, le South Place Hotel installe une nouvelle collection d'art, avec des opus de Sam Taylor-Johnson et Howard Tangye, une façon de renouer avec les racines du lieu, en accueillant cette sélection d'oeuvres d'artistes parmi les plus vénérés du pays. Cinq cocktails à base de gin, directement inspirés par le dynamisme éthéré du travail de Howard Tangye, ont été créés pour compléter l'expérience. A siroter avant de déguster la cuisine britannique moderne du chef Gary Foulkes, qui a rejoint le restaurant en 2016. 3, South Place, London EC2M 2AF. www.southplacehotel.com Une cantine pour modeux, cachée derrière la porte d'un fleuriste. Et les épicuriens y affluent ; c'est qu'ici, on est dans le resto d'un Ace Hôtel, chaîne plutôt trendy, entre autres prisée par les hipsters, mais pas que. Alex Calderwood, feu son fondateur, a insufflé à chacune de ces enseignes un côté arty inspiré de partenariats avec des artistes, artisans et autres designers. Situé dans l'est, terreau de talents et d'énergies créatives et artistiques, il mêle esprit industriel, Bauhaus et influences punk. La boutique de fleurs par laquelle il faut entrer fait partie intégrante du concept. On y vient bruncher, boire un thé ou dîner. La cuisine british est axée sur les produits locaux de saison. Ce haut lieu de la branchitude chic londonienne est le dernier projet de Pablo Flack et David Waddington, duo connu pour ses créations de concepts et restaurants novateurs ces dernières années. Brasserie moderniste à la déco scandinave savamment travaillée... Très bobo !100, Shoreditch High St, London E1 6JQ. www.hoi-polloi.co.uk C'est l'une des tours de bureaux les plus célèbres de la ville, conçue par l'architecte Rafael Viñoly. 155 mètres, 37 étages et un jardin paysager au sommet, le plus haut de la métropole. Jungle de palmiers, fleurs tropicales et autres figuiers dominent la Tamise dans un décor à couper le souffle. Aux derniers niveaux, deux spots à découvrir absolument : Darwin Brasserie, au 36e, avec le chef Arnaud Delannay aux commandes - on craque pour son fabuleux pain perdu au bacon pour le petit-déjeuner, le tatin d'oignon ou le classique fish & chips - et Fenchurch Restaurant, au 37e, emmené par Daniel Fletcher, privilégiant lui aussi une cuisine britannique typique faite maison et les produits de saison - mention spéciale pour la tarte aux oeufs de canard bio et pour le tartare de boeuf aux asperges blanches et amandes grillées. A noter que l'on peut monter en haut du gratte-ciel gratuitement, uniquement pour admirer la vue incroyable... ou pour boire un verre au City Garden Rooftop Bar. 1, Sky Garden Walk London EC3M 8AF. https://skygarden.london/