DECO ICONE | La petite histoire de la table Serenissimo de Lella & Massimo Vignelli

En 1985, les Vignelli développent notamment pour la société italienne Acerbis cette table Serenissimo. L’oeil est immédiatement attiré par ses pieds massifs, aux couleurs pastel irrégulières.

Pendant plus de cinquante ans, les Vignelli ont formé un couple de designers exceptionnels. Ensemble, ils ont créé le plan du métro de New York – qui a servi de modèle à tous les autres réseaux souterrains -, l’identité visuelle de la chaîne de grands magasins américains chics Bloomingdale’s et de nombreux meubles pour divers fabricants. « Si on peut concevoir une chose, on peut bien tout concevoir. » Tel était leur mantra. En 1985, ils développent notamment pour la société italienne Acerbis cette table Serenissimo. L’oeil est immédiatement attiré par ses pieds massifs, aux couleurs pastel irrégulières. Pour les réaliser, ils empruntent la technique artisanale du stuc vénitien – Venise, une région où ils ont tous deux étudié. Soit une couche très fine de plâtre appliquée sur une surface à l’aide d’une spatule. La couleur n’est mélangée qu’ensuite, après avoir été chauffée. Celle-ci est inspirée d’une peinture du XVIIIe siècle de Francesco Guardi.

Résolument moderne, la table s’est imposée… jusqu’à Matignon! On peut en effet la retrouver sur un cliché publié en 2002 par Paris Match. Ce dernier, étalé sur deux pages, met en scène Jean-Pierre Raffarin, nouvellement élu, avec son équipe gouvernementale. Tous sont autour d’une Serenissimo dans la résidence officielle du Premier ministre français… Ce qui ne lui a toutefois pas porté chance, l’homme politique ayant été démis de ses fonctions après seulement trois ans de mandat.

La Serenissimo a été rééditée à l’occasion de la sortie de la collection Acerbis Remasters. De nouvelles couleurs et finitions – dont un plateau de table en verre martelé noir – sont disponibles. Prix sur demande. acerbisdesign.com

Partner Content