Ce savoir-faire que le public pensait ensommeillé ne faisait que se parer de ses plus beaux atours en attendant un regain de curiosité. Entre expos, magazines de déco, inspirations mode et folie DIY, ça y est, le monde de l'art de vivre a compris que quelque chose se tramait et a de nouveau les yeux rivés sur le métier.

Parmi les privilèges du métier de journaliste, il y a les invitations à découvrir les coulisses de certaines marques prestigieuses. Conviée par la plus ancienne maison de champagne à passer une journée exclusive dans leurs vignes et leurs caves, j'ai réalisé que celui-ci risquait de disparaître. Parmi les quarante participants sélectionnés, une large majorité étaient des instagrammeurs à l'e-popularité importante.

L'ouvrage "Boucher Dierendonck" retrace l'histoire de la célèbre famille de bouchers de Saint-Idesbald. Quartiers de noblesse et exercice du métier à l'ancienne, ce très beau livre se lit comme une défense et illustration de la viande de qualité. Rencontre avec René Sépul, co-auteurs du projet et éditeur de la version francophone.