...

Quand soudain, le drame. " Maman, pourquoi il y a des avalanches ? ", me balance l'héritier de bon matin. " Parce que parfois, mon chéri, il y a rupture d'équilibre dans le manteau neigeux initial, dont les différentes couches sont soumises à des forces contraires ", ne lui ai-je pas répliqué. J'ai honte, mais " parce que la neige, ça glisse ", c'est plus ou moins tout ce que j'ai trouvé à lui répondre. Et, très franchement, cela ne l'a pas des masses convaincu... C'est qu'on ne la lui fait plus, à lui, Môssieur a 8 ans, Môssieur sait lire, Môssieur a une encyclopédie. Môssieur regarde C'est Pas Sorcier, " oui mais Jamy il a dit que... " " Jamy, il mange les enfants, maintenant finis tes corn-flakes ! " Je vous mène bien sûr en bateau, un gamin curieux qui lit et cogite, c'est un plaisir autant qu'une fierté. Mais c'est aussi un défi de taille : face à des questions de plus en plus pointues sur la nature, la science ou encore l'espace, je me suis très vite sentie dépassée, peu satisfaite de mes explications foireuses. J'ai alors entendu parler par une amie de l'université des enfants, des ateliers organisés le samedi matin par l'ULB, où les 6-12 ans peuvent se rendre pour y apprendre des choses parfois compliquées... mais toujours en s'amusant. Différentes activités sont proposées en parallèle, au cours desquelles des petits groupes tentent de répondre à des questions portant sur une multitude de sujets, du corps humain à la météorologie en passant par la philosophie. Observations, jeux, expériences, tout est mis en oeuvre pour faire des enfants de véritables acteurs de leur apprentissage. Nul doute que l'école, primaire et secondaire, pourrait tirer une ou deux leçons de ce qui se fait là-bas. Les cours se déroulent de 9h30 à 11h30, vous pouvez y déposer vos marmots, qui seront pris en charge par des gens compétents et très pédagogues. Mon fils est revenu ravi, j'ai eu droit à toute une explication sur " pourquoi rire fait du bien " (étant aussi humoriste, j'espère qu'il m'aidera à convaincre son père que je fais un vrai travail). C'est mon activité coup de coeur de l'année, une excellente manière selon moi d'encourager le rapport positif de nos chéris au savoir, de cultiver et nourrir leur ineffable (et épuisante) curiosité intellectuelle. Le prix est très abordable (2 euros par atelier, 20 euros pour toute l'année) et vous pouvez choisir à quel atelier vous souhaitez inscrire vos rejetons. Attention cependant à bien vous y prendre à l'avance, cela rencontre un certain succès. Ce qui est finalement une bonne nouvelle pour notre société future, où peut-être qu'" intello " ne sera plus considéré comme une insulte. Une bien belle arme d'instruction massive.