A celles et ceux (si, si...) qui en doutaient encore, l'arrivée massive des flouteurs de teint, aussi connus sous le nom de blurs ou de primers, démontrera sans peine qu'une " belle peau " - entendez par là un épiderme aussi parfait que s'il avait été photoshopé - mérite bien une petite couche supplémentaire dans nos routines beauté de plus en plus sophistiquées. Produits hybrides entre le soin et le make-up, ces bases " zéro défaut " cartonnent aux Etats-Unis depuis plusieurs années déjà. Souples et agréables à appliquer, elles ont l'avantage de promettre une correction immédiate, là où les sérums et les crèmes demandent au mieux une semaine de patience pour laisser deviner les premiers résultats. Inutile de préciser que l'effet est ici purement cosmétique et disparaîtra lors du démaquillage en même temps que les cache-misère de luxe que sont les anticernes et autres poudres illuminatrices.
...

A celles et ceux (si, si...) qui en doutaient encore, l'arrivée massive des flouteurs de teint, aussi connus sous le nom de blurs ou de primers, démontrera sans peine qu'une " belle peau " - entendez par là un épiderme aussi parfait que s'il avait été photoshopé - mérite bien une petite couche supplémentaire dans nos routines beauté de plus en plus sophistiquées. Produits hybrides entre le soin et le make-up, ces bases " zéro défaut " cartonnent aux Etats-Unis depuis plusieurs années déjà. Souples et agréables à appliquer, elles ont l'avantage de promettre une correction immédiate, là où les sérums et les crèmes demandent au mieux une semaine de patience pour laisser deviner les premiers résultats. Inutile de préciser que l'effet est ici purement cosmétique et disparaîtra lors du démaquillage en même temps que les cache-misère de luxe que sont les anticernes et autres poudres illuminatrices. Quelle que soit la marque, la formule contient (presque) toujours des polymères siliconés inertes qui ne pénètrent pas dans la peau mais comblent instantanément rides et ridules tout en masquant les pores dilatés. C'est eux qui donnent à ces produits une texture si douce, qui laisse sur la peau un voile léger au toucher velouté. On y trouve souvent des nacres et des poudres qui agissent comme des micromiroirs capables de refléter la lumière et de flouter les défauts. S'y ajoutent aussi, selon les compositions, des agents hydratants qui repulpent et défroissent l'épiderme ainsi que des actifs " buvards " chargés d'absorber l'excès de sébum afin de garantir un teint net toute la journée. A la manière de la couche de primer qui aide la peinture à adhérer au mur fraîchement plafonné, le blur assure une meilleure tenue au fond de teint et au maquillage qui seront appliqués ensuite. " Tout visagiste qui se respecte sait que la clé d'un bon fond de teint réside dans la préparation irréprochable de la surface de base, insiste Tom Pecheux, creative make-up director chez Estée Lauder. Une base de teint est indispensable pour obtenir une surface parfaite, permettre une application facile et uniforme du fond de teint et une vraie mise en valeur des pigments de couleurs, pour un résultat maquillage impeccable et durable. " Stars des backstages hier, les blurs nouvelle génération, plus légers et surtout plus faciles à appliquer que les bases professionnelles classiques, sont donc en passe de devenir un produit de tous les jours, à porter d'ailleurs aussi sans maquillage pour un effet nude magnifié. Tantôt universels, tantôt déclinés en différentes formules ciblant le manque de luminosité du teint ou à l'inverse l'excès de brillance, les flouteurs s'utilisent aussi bien en fine couche uniforme sur tout le visage qu'en petites touches ciblées sur les zones critiques. " Si vous optez pour un look sans make-up, je conseille toujours de commencer par déposer deux noisettes sur le dos de la main, détaille Nicolas Degennes, directeur artistique maquillage et couleurs chez Givenchy. Puis, du bout des doigts, appliquez le produit sur la zone T, les cernes, les ailes du nez. Tapotez sans frotter pour qu'il fusionne avec la peau et efface tout ce qui gêne. A l'inverse, si vous envisagez d'appliquer un fond de teint ensuite, travaillez alors le produit sur l'ensemble du visage, de l'intérieur vers l'extérieur. Et pour les hommes, un confetti suffit sur une peau rasée et bien hydratée. " Si ces produits ne sont pas neufs en soi - le Blanc de Chanel a ses inconditionnelles depuis plus de vingt ans déjà -, c'est à l'essor de la photo numérique et de la haute résolution qui ne pardonne rien qu'ils doivent leur succès grandissant. " Ils répondent à l'envie d'immédiateté qui caractérise nos sociétés actuelles, explique-t-on chez Lancôme. La femme moderne vit dans le présent et cherche des résultats immédiats. " Les plus jeunes surtout, de plus en plus pressées de mettre en scène leurs vies sur les réseaux sociaux, souhaitent à tout prix s'y montrer sous leur meilleur jour. Attentive à son image, la génération Instagram est particulièrement exigeante sur la qualité de sa peau qu'elle voudrait parfaite même sans maquillage. " Même si elles ne se sentent pas encore concernées par les signes du vieillissement, les jeunes trentenaires sont en revanche très attentives à tout ce qui se voit : le grain de la peau irrégulier, son aspect brillant, les cernes, les cicatrices, note Joëlle Ciocco, experte du visage pour L'Oréal Paris. Je leur conseille de se constituer leur petite boîte à outils de la peau parfaite. Un nettoyant - indispensable, que l'on se maquille ou pas -, un soin visage, un contour des yeux et un embellisseur pour les bons et les mauvais jours. " Quel que soit l'âge, les pores dilatés sont devenus au même titre que les rides et ridules une réelle préoccupation pour les femmes. " Une peau dont les pores sont dilatés paraît fatiguée, lâche, terne, note-t-on chez Lancôme. Il existe deux causes de dilatation des pores : la première qui nous touche tous dès l'adolescence, c'est la peau grasse qui engendre une texture imparfaite sur la zone T. L'autre, moins connue, est tout aussi pertinente : avec le temps, la texture de la peau perd en finesse. Les pores s'élargissent, particulièrement sous les yeux et le long des pommettes. " C'est donc là que les blurs entrent en jeu en gommant en quelques secondes par simple illusion d'optique toutes les imperfections cutanées. Le tout sans effet de matière, pour un embellissement encore plus bluffant qu'une retouche photo. Mais qu'on ne s'y trompe pas. Ces nouveaux leurres ne pourront rien à terme sur un épiderme mal entretenu. " Une belle peau est une peau éclatante, son grain est resserré, elle est bien nourrie, unifiée, douce au toucher, conclut Joëlle Ciocco. Le vrai secret pour qu'elle reste belle, c'est de ne pas attendre d'avoir des imperfections visibles pour en prendre soin. " PAR ISABELLE WILLOT" La femme moderne vit dans le présent et cherche des résultats immédiats. " Ces leurres ne pourront rien à terme sur un épiderme mal entretenu.