Renseignements
...

Renseignements Maison de la France, 21, avenue de la Toison d'Or, à 1050 Bruxelles. Tél. : 0902 88025. www.franceguide.com Se loger Hôtel de la Cité. Étape de toujours entre les palaces de la côte basque et la Riviera, seule propriété française du groupe Orient-Express depuis dix ans, serti dans les remparts de la Cité, ce joyau de l'hôtellerie de prestige a recouvré tout son lustre néogothique. 61 chambres et suites raffinées, terrasses avec vue sur le Moyen Âge, piscine chauffée, service irréprochable (Winston Churchill et la reine Elisabeth ont adoré ; Johnny Depp et Roman Polanski aussià). Au restaurant La Barbacane, la cuisine du jeune chef étoilé Jérôme Ryon (ex de chez Marc Veyrat) séduit par son impeccable technique et, plus encore, par quelque chose de solaire, de sensuel. Tél. : +33 4 68 71 98 71. www.hoteldelacite.com La Maison Coste. Décorateurs de talent, Michel et Manu ont tiré le meilleur parti possible d'une maison de ville au centre de la Bastide. Petit jardin à l'italienne, salon bourgeois, vastes chambres, Jacuzzi. Exquis. 40, rue Coste-Reboulh. Tél. : +33 4 68 77 12 15. www.maison-coste.com Côté Cité. Quatre chambres d'hôte nichées dans une maison du xviie siècle. On aime les lits à baldaquin et le patio noyéde verdure où sont servis le café et les croissants. 8, rue Trivalle. Tél. : +33 4 68 71 09 65. www.cotecite.com Se restaurer Le Parc Franck Putelat. Ce jeune Franc-Comtois formé chez Georges Blanc fait briller son étoile, entre Bastide et Cité, dans son élégant restaurant blanc, noir et beige, où, secondé par son épouse, Céline, il propose une cuisine lumineuse et punchy. Son audace, exempte de maniérisme, ravive le terroir. Le petit menu du midi à 29 euros est épatant. Comme la cave et son sommelier. Environ 70 euros à la carte. 80, chemin des Anglais. Tél. : +33 4 68 71 80 80. Robert Rodriguez. Tout le monde se réclame de la cuisine du marché, sauf que lui, il s'y rend chaque matin. Et il en tire, pour une vingtaine de couverts, des assiettes diablement inspirées. Cher, mais exceptionnel. Environ 80 euros à la carte, menu à 40 euros. 39, rue Coste-Reboulh. Tél. : +33 4 68 47 37 80. L'Écurie. En hiver, on quitte le jardin pour les stalles du xviie siècle. C'est ici que vous dégusterez l'incontournable cassoulet aux haricots de Castelnaudary (17 euros) ou le sauté de poulet cathare à l'ancienne (17 euros). Menu à partir de 23,50 euros. 42, boulevard Barbès. Tél. : +33 4 68 72 04 04. Le Puits du Trésor. Installé au pied des ruines sublimes dans une ancienne usine textile où l'on fabriquait des tapis de billard, rigoureux comme son ancien mentor Bernard Pacaud, Jean-Marc Boyer, revenu au pays, laisse le dernier mot à ses produits. D'un rapport qualité-prix rarissime pour un chef étoilé, la table gastronomique se double d'une " auberge rurale " qui régale à midi pour trois fois rien. 16 euros la formule à l'auberge, menus à partir de 39 euros au restaurant. 21, route des Quatre-Châteaux, à Lastours (à 15 km de Carcassonne). Tél. : +33 4 68 77 50 24. Se cultiver Le magnifique chemin qui mène de la Cité à l'abbaye de Saint- Hilaire, à travers les coteaux cathares. En tout, 24 kilomètres à parcourir à pied, à VTT ou à cheval. La ville basse et le canal du Midi, où flâner, pédaler à vélo ou se laisser guider en bateau jusqu'à Castelnaudary. Office de tourisme de Carcassonne, 28, rue de Verdun, à 11890 Carcassonne Cédex 9. Tél. : +33 4 68 10 24 30. www.carcassonne-tourisme.com