Renseignements.

Ambassade de Madagascar, 276, avenue de Tervueren, à 1150 Bruxelles. Tél. : 02 770 17 26.
...

Ambassade de Madagascar, 276, avenue de Tervueren, à 1150 Bruxelles. Tél. : 02 770 17 26. Pour se rendre à Madagascar, il faut un passeport en cours de validité (valable encore six mois après le retour) ainsi qu'un visa. Le visa peut être obtenu à l'arrivée ou auprès de l'ambassade à Bruxelles. La langue officielle est le malgache. Le français est encore parlé à certains endroits. Un euro équivaut environ à 7 500 francs malgaches. Pas de vaccin obligatoire. En revanche, une protection contre le paludisme est recommandée. Pour téléphoner à Madagascar, il faut former le +261. +1 heure en été, + 2 heures en hiver. Le climat de Madagascar est assez complexe. Globalement, il est préférable de s'y rendre d'avril à novembre. Prix assez élevés en raison d'une situation de quasi monopole d'Air France et d'Air Madagascar. Chacune de ces deux compagnies assurent 3 à 4 vols par semaine, au départ de Paris. Pour s'y rendre, compter de 850 à 1 250 euros. Se restaurer. Le riz est un ingrédient omniprésent dans la cuisine malgache. Dans les cantines, il est souvent enrichi de morceaux de viandes ou de poisson. On y sert aussi le " rano vola ", une soupe obtenue en ajoutant de l'eau bouillante au liquide restant dans la casserole à la fin de la cuisson du riz. La cuisine malgache n'est pas toujours aussi austère. Elle bénéficie d'une importante influence française. Le pain, par exemple, se présente souvent sous la forme de baguette. On peut également déguster de bons foies gras, filets de zébu au poivre vert ou magrets de canard. Les échoppes de rue proposent des sambos, l'équivalent malgache des samousas indiens. Un délice ! Continents Insolites propose des circuits taillés sur mesure permettant d'explorer la Grande Ile du nord au sud (avec guide-chauffeur privé et une sélection d'hébergements de charme, entre autres Anjajavy et Tsarabanjina). Ce voyagiste propose également trois grands circuits en mini-groupe francophone à dates fixes à partir de 2 340 euros. Tél. : 02 218 24 84. Internet : www.continentsinsolites.comLes boîtes à secret en bois précieux (palissandre, ébène, bois de rose...). Les pierres semi-précieuses (boules de cristal de roche, pierres fossilisées...). Les broderies sur coton. Madagascar est devenu la référence mondiale en ce qui concerne la fabrication de maquettes de bateaux en bois. Le tout garanti 100 % artisanal. De juillet à septembre, l'observation des baleines et de leurs baleineaux au large de l'île de Sainte-Marie. Les paysages ruiniformes et déchiquetés du parc national de l'Isalo : canyons, gorges, oasis, faune et flore endémiques (dont les très étranges pachypodiums, des arbres étonnants). Un véritable Far West tropical. La Grande Ile est également connue pour ses formations d'aiguilles karstiques, les " Tsingy ", qui sont de spectaculaires sculptures de pierre acérées. Il existe deux zones protégées par l'Unesco. La première est au sud de Diégo-Suarez, et la seconde, près de Morondava. Le Guide Lonely Planet, " Madagascar et Comores " ; le Guide Hachette Evasion, " Madagascar " ; le Guide Gallimard, " Madagascar ". l