Finition irréprochable, matériaux de qualité et agencement germanique caractérisent cette nouvelle génération de Classe E. Une constante tout aussi appréciable dans l'habitacle : des sièges particulièrement confortables, bénéficiant d'un capitonnage spécial retardant l'apparition de la fatigue. Fidèle à sa réputation de superberline, la Classe E présente, en outre, un toucher de route particulièrement doux. Les suspensions avalent littéralement en effet les irrégularités de la chaussée. Lorsque l'on accélère le rythme sur un trajet p...

Finition irréprochable, matériaux de qualité et agencement germanique caractérisent cette nouvelle génération de Classe E. Une constante tout aussi appréciable dans l'habitacle : des sièges particulièrement confortables, bénéficiant d'un capitonnage spécial retardant l'apparition de la fatigue. Fidèle à sa réputation de superberline, la Classe E présente, en outre, un toucher de route particulièrement doux. Les suspensions avalent littéralement en effet les irrégularités de la chaussée. Lorsque l'on accélère le rythme sur un trajet plus sinueux, les mouvements de caisse se révèlent, en revanche, plutôt amples mais cependant toujours maîtrisés. Pour les puristes, des suspensions légèrement raffermies et abaissés sont néanmoins disponibles (la suspension pneumatique réglable étant réservée aux plus gros moteurs). Sous le capot, une véritable révolution. Ainsi, les nouveaux moteurs quatre cylindres se révèlent tout aussi efficaces que les précédents V6. Ceci en diminuant par ailleurs drastiquement la consommation. Le nouveau 2,2 l diesel bi-turbo (disponible en 136, 163 et 204 ch) offre, par exemple, une souplesse de fonctionnement exceptionnelle tout en ne réclamant que 5,3 l / 100 km en moyenne. Dommage toutefois que Mercedes se limite à une boîte automatique à 5 rapports, à la gestion légèrement dépassée, pour son nouveau moteur (boîte 6 manuelle de série). Véritable vitrine technologique, la Classe E peut s'équiper (à prix d'orà) des dernières innovations du moment (caméra infrarouge pour la vision nocturne, avertisseur d'angle mort, cruise-control adaptatif, freinage automatique, avertisseur de franchissement de ligne, caméra enregistrant les panneaux de limitation de vitesseà). On épinglera également le nouveau système de phares adaptatifs modifiant efficacement le cône lumineux en fonction des conditions de route. En série, Mercedes dote sa Classe E d'un système de détection de somnolence. Grâce à différents capteurs (notamment dans le volant), la voi-ture est capable de repérer une baisse du niveau d'éveil du conducteurà et de lui proposer une petite pause-café. Mercedes Classe E 220 CDI CYLINDRÉE : 2 143 cc PUISSANCE : 163 ch entre 3 000 et 4 200 tr/min COUPLE : 400 Nm entre 1 400 et 2 800 tr/min POIDS : 1 735 kg VOLUME DE CHARGEMENT : 540 l 0-100 KM/H : 9,2 s VITESSE MAXI : 231 km/h CONSOMMATION MOYENNE : 5,3 l ÉMISSIONS CO2 : 139 g/km PRIX DE BASE : 41 987 euros + Remarquable toucher de route + Confort des sièges + Rendement des moteurs quatre cylindres + Habitabilité et volume du coffre généreux + Finition soignée - Boîte automatique 7 rapports réservée aux motorisations V6 et V8 - Tarifs coquets et prix des options Jean-François Christiaens