1966-1973

Dictature de la Révolution argentine.
...

Dictature de la Révolution argentine. Gouvernement péroniste. La junte militaire, qui défend les thèses national-catholiques (extrême-droite), s'empare du pouvoir et l'occupe jusqu'en 1983. Ce régime fera près de 30 000 desaparecidos (" disparus "), et au moins 500 bébés enlevés à ces derniers et confiés à des familles proches de la junte, dans un objectif de " purification idéologique ". Un bilan cruel, auquel s'ajoutent 15 000 morts, 9 000 prisonniers politiques et 1,5 million d'exilés (pour une population totale de 32 millions d'habitants). Les manifestations des Mères de la place de Mai alerteront l'opinion internationale, notamment lors de la Coupe du monde de football de 1978, au cours de laquelle la télé hollandaise diffuse une de leurs rondes silencieuses.