C'est devenu une habitude à la fin de l'été : les fans de design se consolent de la rentrée en piochant dans le copieux menu proposé par le festival Brussels Design September, riche d'une centaine d'événements très variés. Jusqu'à la fin du mois, la capitale verra donc flotter des drapeaux arborant un D rouge sur les façades de ses ateliers, boutiques et espaces culturels divers, rappelant au passage que le design est à la fois u...

C'est devenu une habitude à la fin de l'été : les fans de design se consolent de la rentrée en piochant dans le copieux menu proposé par le festival Brussels Design September, riche d'une centaine d'événements très variés. Jusqu'à la fin du mois, la capitale verra donc flotter des drapeaux arborant un D rouge sur les façades de ses ateliers, boutiques et espaces culturels divers, rappelant au passage que le design est à la fois une affaire de créativité et de business. Si le programme compte son traditionnel lot d'expositions et de conférences (avec des têtes d'affiches venues de la Botte, Paola Navone à Flagey et Red in Italy à l'Istituto Italiano di Cultura), portes ouvertes, visites de lieux de production, parcours thématiques et rendez-vous commerciaux, on peut s'attendre à quelques nouveautés pour cette année. L'un des points d'orgue du festival, le Design Market, toujours le plus grand marché vintage d'Europe, connaîtra ainsi une 25e édition exceptionnelle, à l'accent belge plus marqué que d'ordinaire. D'une part, sa vaste superficie accueillera un premier Contemporary Market, avec une attention particulière accordée aux designers belges et en partenariat avec Jachetebelge.be, et d'une autre, elle proposera aux visiteurs de redécouvrir le travail de l'illustre Jules Wabbes, à travers une expo montée à l'occasion du centenaire de sa naissance. Autre première et non des moindres, Design September a annoncé le développement de séries limitées en collaboration avec des créateurs bruxellois R&J Luxe Furniture - un duo composé par les designers Sandrine Velez Rocha et Jean-Paul Kala - et Xavier Lust. Soutien de longue date de l'événement, le maestro du métal délaisse son matériau de prédilection pour tenter une aventure d'un tout autre type, avec une production de porcelaine réalisée à quatre mains avec Piet Stockmans. Notons enfin, à l'attention des amateurs d'argile cuite, que le " focus " de 2019 sera consacré à la céramique, avec notamment un parcours Arts & Crafts (Patrick Jadot, Grégoire Scalabre...) sillonnant les studios et galeries de la ville, ainsi qu'une expo collective curatée par Jean-François Declercq à l'Area 42.