"Comme après un accouchement on oublie la douleur et les moments difficiles, ainsi après le confinement H24 couplé au télétravail avec deux enfants/monstres/...

"Comme après un accouchement on oublie la douleur et les moments difficiles, ainsi après le confinement H24 couplé au télétravail avec deux enfants/monstres/anges de moins de 6 ans, je ne me souviens (presque) que des instants de bonheur. Je me souviens d'un regard complice, d'un coup de pouce à initier des roulés-boulés, d'une sieste bienvenue de l'une pour une pause privilégiée avec l'autre, d'un bricolage de longue haleine du premier pour un câlin XXL avec la deuxième, d'un grand frère qui console, d'une petite soeur qui lui répond par un éclat de rire... Je me souviens d'une période éprouvante qui s'est transformée en une opportunité unique pour une fratrie d'apprendre à se connaître et passer un temps précieux ensemble, comme jamais il n'aurait été imaginable autrement."