La peau du corps vieillit différemment de celle du visage. Ses avantages : elle n'est ni soumise (enfin, pas trop) aux agressions, comme la pollution, le soleil, le froidà Ni aux tractions provoquées par l'hyperactivité des muscles peauciers du visage. Divers facteurs la fragilisent toutefois : les maternités, les régimes yo-yo, le frottement des vêtements qui use le film hydrolipidique protecteur. Le point commun ? Avec l'âge, la peau du corps comme du visage se transforme à tous les niveaux : couche cornée plus épaisse, épiderme plus mince, renouvellement cellulaire ralenti, fibres de soutien plus rares et de moins bonne qualité, microcirculation paresseuseà
...

La peau du corps vieillit différemment de celle du visage. Ses avantages : elle n'est ni soumise (enfin, pas trop) aux agressions, comme la pollution, le soleil, le froidà Ni aux tractions provoquées par l'hyperactivité des muscles peauciers du visage. Divers facteurs la fragilisent toutefois : les maternités, les régimes yo-yo, le frottement des vêtements qui use le film hydrolipidique protecteur. Le point commun ? Avec l'âge, la peau du corps comme du visage se transforme à tous les niveaux : couche cornée plus épaisse, épiderme plus mince, renouvellement cellulaire ralenti, fibres de soutien plus rares et de moins bonne qualité, microcirculation paresseuseàLa solution ? Se tartiner au moins une fois par jour avec des produits hydratants et nourrissants, bourrés d'actifs surdoués (La Roche-Posay, Louis Widmer, Clarins). L'heure est aux formules polysensorielles aux textures veloutées pour séduire les " papilles " de notre corps et délicatement parfumées pour émouvoir nos narines. Pour optimiser leur action, ne zappez pas l'étape du gommage. Le simple fait de retirer les cellules mortes présente à la surface de la peau la rend plus douce et plus fraîche. En outre, cela stimule le renouvellement cellulaire. On fait d'une pierre deux coups : on ralentit le vieillissement et on évite aussi que la peau ne vire au grisâtre, étouffée sous ses cellules mortes. Le bon rythme : une fois par semaine pour les peaux fines, deux fois par semaine pour les peaux épaisses. Insistez sur les genoux, les coudes, les pieds et les talons. En revanche allez-y mollo sur les seins et le décolleté. La peau y est toujours plus fine qu'ailleurs. Carnet d'adresses en page 67Turnaround Body Crème lissante pour le corps de Clinique (11.). La marque américaine, pionnière et grande spécialiste de l'exfoliation, propose un produit " deux en un " : il gomme la peau via l'acide salicylique et l'acétyle glucosamine, il hydrate en profondeur grâce à la présence de l'urée et du sodium hyaluronique. A utiliser chaque jour (sortie le 11 mai).Gommage Affinant Corps de La Mer (3.). La poudre de diamant pur et le quartz marin poli agissent en duo pour lisser, raffermir, donner de l'éclat et réparer toutes les blessures de l'âge. On termine avec une couche généreuse de Crème pour le Corps, à base d'algues biofermentées. Exfoliant corporel doux de Kiehl's (5.). Avec du luffa naturel, de la farine d'avoine, ainsi que de l'aloe et de la camomille pour la douceur, c'est l'assurance d'une superbe qualité de peau. La formule est disponible en quatre parfums : pamplemousse, coriandre, lavande et " Pear Tree Corner ". Corps Velours pour le Corps N° 5 de Chanel (7.). Les voluptueuses s'enveloppent de rose de Mai, d'ylang-ylang, de jasmin, de vanille, de santal et de vétiver. La signature olfactive la plus célèbre du monde se blottit au c£ur d'une texture qui satine et caresse la peau. Huile Sèche Satinée J'Adore de Dior (4.). Le bouquet floral de la fragrance éponyme est exalté par l'huile de prune, hydratante, et par l'huile essentielle d'ylang-ylang, relaxante. A chauffer dans le creux de la main et à appliquer sans modération pour sa douceur, sa senteur et le plaisir. Crème pour le Corps B de Boucheron (9.). Dans le pot vert en verre au couvercle bijou, une texture riche et veloutée diffuse un accord floral féminin et addictif. On l'étale généreusement sur le corps pour profiter de son extrême douceur. Crème Parfumée pour le Corps Un Matin d'Orage d'Annick Goutal (6.). Ce nouvel opus olfactif de la créatrice parisienne fait l'éloge du gardénia blanc, élégamment entouré de notes hespéridées et épicées. La Crème joue la carte de la volupté. C'est, aussi, un vrai soin hydratant. Success Future Body de Guerlain (10.). Mi-gel, mi-crème, la texture est fraîche, légère, onctueuse et se fond sur la peau avec volupté. Immédiatement, le complexe antirides fermeté à l'extrait d'ambre pur se met à l'ouvrage pour lisser, tonifier et embellir la silhouette. Massez en mouvements amples, en insistant sur les hanches, les cuisses, le ventre et les bras. Intensive Smoothing Body Creme Re-Nutriv d'Estée Lauder (2.). Du beurre de muru muru et de karité, des huiles de jojoba et de mangue, de la glycérine et de l'acide hyaluroniqueà Pour une somptueuse enveloppe hydratante, nourrissante et raffermissante. No Complex Crème Jeunesse Corps de Givenchy (13.). Avec son quatuor d'actifs high-tech (beurre de cupuaçu, champignon shiitake, criste marine et un sucre issu de l'avoine), c'est un effet souplesse et lissage immédiat et un travail à long terme sur la fermeté. Lait Corporel Anti-Desséchant de Biotherm (8.). Sa texture fraîche et crémeuse offre des trésors d'hydratation et de protection grâce à la glycérine, l'huile d'olive, la vitamine E et le plancton thermal. Son parfum vivifiant de citrus accentue la sensation de bien-être. Crème Ultra Riche Corps de L'Occitane (12.). Ce soin complet pour les peaux sèches et très sèches est très concentré en beurre de karité (25 %) et enrichi d'extraits de lin, de guimauve, d'amande douce et de miel. Dense et onctueuse, la texture disparaît illico dans la peau. Bambou Givre Léger Hydratant Stimulant Corps de Kenzoki (1.). Une mousse-sorbet frissonnante à l'odeur fraîche et végétale pour réveiller la peau. Dedans, de l'extrait de visnaga vera pour stimuler la microcirculation, de l'extrait de baobab pour hydrater et de l'eau végétale de bambou, riche en oligo-éléments, huiles essentielles et sels minéraux. Barbara Witkowska