La société américaine SpaceX est formelle : d'ici fin 2018, elle enverra deux touristes dans l'espace, le temps d'un vol d'une semaine autour de la Lune. L'identité des voyageurs n'est pa...

La société américaine SpaceX est formelle : d'ici fin 2018, elle enverra deux touristes dans l'espace, le temps d'un vol d'une semaine autour de la Lune. L'identité des voyageurs n'est pas connue, pas plus que le montant qu'ils ont déboursé pour cette mini-odyssée forcément spéciale. Mais ce qui est sûr, c'est que l'événement fera date, puisque aucune mission habitée n'est retournée dans l'orbite lunaire depuis Apollo 17... en décembre 1972. Ce premier vol touristique à bord du vaisseau baptisé Dragon 2 risque d'être talonné de près par une autre conquête spatiale : celle qu'ambitionne Richard Branson avec sa marque Virgin Galactic, bien décidé à flirter avec la frontière du cosmos dans les mois à venir. Une escapade qui se prépare depuis déjà une douzaine d'années (en 2014, un vol test avait tourné au drame suite à une erreur humaine), avec un équipage dont l'infatigable milliardaire compte bien lui-même faire partie...