On ne saurait bouder un dialogue initié entre deux artistes car c'est toujours jaillissements et fulgurances qui en résul...

On ne saurait bouder un dialogue initié entre deux artistes car c'est toujours jaillissements et fulgurances qui en résultent. La preuve avec Alain Bornain et André Delalleau, deux plasticiens belges qui placent l'installation au coeur de leur pratique respective. Ce duo improvisé a choisi d'en passer par une exposition pour " se questionner et se répondre ". Les thématiques choisies ? Le temps, l'universel, la disparition, l'infini, le vide...