(1) " Moderne ", par Jacques Garcia et Franck Ferrand, Gallimard.
...

(1) " Moderne ", par Jacques Garcia et Franck Ferrand, Gallimard. (2) " Weekend Knack " du 10 novembre 2004.I l y a quelques mois, personne n'aurait osé parier que le style baroque envahirait nos intérieurs. En effet, comment prévoir que même les fanas du minimalisme le plus pur et le plus dur se laisseraient séduire par des formes exubérantes, des dorures, des moulures, des laques et des velours ? Pourtant, ce goût prononcé de l'effet théâtral, du mystère et de la sensualité marque le grand retour du baroque dans la maison. " Anciens et modernes se sont toujours renvoyé le balancier du goût, un jour baroque, un jour classique, tantôt rocaille et tantôt grec, puis romantique, éclectique..., explique Jacques Garcia, le chantre parisien de l'élégance et du chic à la française. Si l'on devait donner la tendance de l'époque actuelle, elle serait, après un demi-siècle révolu de modernisme, plutôt dans la mouvance d'un retour aux grandes sources antiques et classiques " (1). Preuve de cet engouement inattendu, les plus grandes marques de design contemporain proposent désormais leur interprétation du style baroque. Chez Kartell, par exemple, le créateur italien Ferruccio Laviani a dessiné la lampe Bourgie. Réalisée en polycarbonate noir ou transparent, cette création confère une indéniable touche de modernité au lampadaire classique en mixant subtilement tradition, innovation et ironie. A Milan, dans son concept store à la pointe des tendances, le duo de créateurs Dolce & Gabbana en a d'ailleurs disposé de nombreux exemplaires en version noire pour créer une atmosphère originale et hypercontemporaine. De la même façon, la collection Home autour du monde de Bensimon, au style plutôt contemporain, intègre désormais des meubles et accessoires résolument baroques. Chics et décalées, ces créations mélangent les genres avec humour. Particulièrement dans l'air du temps, une suspension chandelier en bois brûlé recouverte de vernis époxy ou encore un superbe fauteuil en cuir noir capitonné au piétement très ouvragé. Chez Habitat également, le baroque a la cote. Le lustre Tukka et son bougeoir assorti réinterprètent les classiques du genre avec une petite touche de modernité grâce à l'utilisation de Plexiglas noir ou rouge. Parfait symbole d'une hybridation réussie, la table Dorian dessinée par Dominique Mathieu pour Zanotta réconcilie avec brio modernité et classicisme. Son piétement en bois sculpté, laqué en rouge vif ou en noir, accueille un plateau en verre tout simple. Enfin, la Versace Home Collection joue, elle, la carte du raffinement et de la préciosité extrêmes. Initiatrice de la tendance baroque, elle sublime tous les excès qui font le charme de ce style décoratif : dorures, arabesques, motifs chamarrés et matières opulentes. Les meubles et objets composant cette ligne on ne peut plus exclusive sont à l'image de la décoration des palazzi Versace du lac de Côme, de Miami et de la via Gesù à Milan. Pas de doute, les intérieurs minimalistes à la déco aseptisée appartiennent au passé. Désormais, pour surfer sur la vague de la tendance, il faut impérativement mêler classique et contemporain. " Les gens aspirent à plus de fantaisie, souligne Gert Voorjans, un décorateur d'intérieur anversois dont on s'arrache les services dans l'Europe entière. Le modernisme classique à la Christian Liaigre est passé de mode et ne se retrouve plus guère que dans les hôtels où un style impersonnel ne dérange pas grand monde. Désormais, la décoration doit susciter des émotions. Des objets hors du commun dynamisent un intérieur en racontant une histoire " (2). Pour le moment, c'est le baroque qui a la cote mais, déjà, quelques influences gothiques se profilent à l'horizon. Plus que jamais, le passé, c'est l'avenir... Serge Lvoff n