Il est comment l'Homme Marant ? Plutôt à l'image de la Femme qui sillonne les podiums depuis vingt-trois ans déjà, les silhouettes masculines vues lors du défilé printemps-été 18 se veulent résolument unisexes, il se dit d'ailleurs que si cette collection a vu le jour c'est parce que le mari d'Isabel, le créateur de sacs Jérôme Dreyfuss, se servait régulièrement dans le dressing de sa compagne. Même si elle s'était déjà essayée à l'exercice lors de sa collaboration avec H&M, la styliste a fait appel à Barnabé Hardy pour l'épauler. Fort d'une expérience de vingt ans dans la mode masculine, chez Balenciaga notamment, sous Nicolas Ghesquière, puis chez Carven, il sera chargé d'étoffer la ligne qui se limitait pour ce premier coup d'essai à une dizaine de looks.

I.W.