Qu'elle soit occupée en solo ou squattée en mode " dortoir ", la chambre s'impose incontestablement comme l'un des éléments centraux de l'univers de nos marmots. C'est dans ces quelques mètres carrés qu'ils pourront jouer, expérimenter et rêver. Raison de plus pour que, princesse ou casse-cou, chacun y soit stimulé et s'y sente bien. Et si cet environnement peut être élaboré avec un peu de goût et d'humour, cela ne gâche rien... Alors on oublie les frises à clowns et les rideaux à motifs de ballons de foot, l'absurde code " rose pour les filles, bleu pour ...

Qu'elle soit occupée en solo ou squattée en mode " dortoir ", la chambre s'impose incontestablement comme l'un des éléments centraux de l'univers de nos marmots. C'est dans ces quelques mètres carrés qu'ils pourront jouer, expérimenter et rêver. Raison de plus pour que, princesse ou casse-cou, chacun y soit stimulé et s'y sente bien. Et si cet environnement peut être élaboré avec un peu de goût et d'humour, cela ne gâche rien... Alors on oublie les frises à clowns et les rideaux à motifs de ballons de foot, l'absurde code " rose pour les filles, bleu pour les garçons " et on se laisse inspirer pour colorer le quotidien de nos mouflets. Il n'est pas défendu d'amener une bonne dose de fun tout en les initiant aux joies du design contemporain et à l'amour des jolies choses en général. Car au-delà des aspects strictement ludiques, profitons-en pour offrir à nos enfants une petite touche de poésie dans ce monde de brutes. Et puis, avouons-le, c'est aussi l'occasion pour les parents de se faire plaisir, et les marques l'ont parfaitement compris. Heureusement, inutile de se ruiner en réaménageant les chambrées à grands coups de mobilier griffé, un sticker bien placé suffit parfois à booster l'imaginaire et, en un tournemain, troquer l'ennui pour la fantaisie. Le domaine de l'assise a inspiré les serial réducteurs, désireux de proposer une variante miniature de chaises, fauteuils ou poufs initialement destinés aux " grands ". C'est le cas de la chaise S Junior de Vitra, de la Mini Acapulco de Sentou et de la Ball Chair d'XL Boom, ainsi que des chaises Seletti aux couleurs Pantone et de Lou Lou, fils de Louis Ghost, le dernier de la famille polycarbonate de Kartell. En France aussi, on pratique la réduction, notamment chez Tolix, dont la chaise Mouette en acier est toujours disponible en de nombreuses teintes, tandis chez Fermob, c'est la Luxembourg, conçue durant les Années folles pour les jardins du même nom, qui connaît le bonheur d'une vie en mini. Et chez nous ? Pointons Minus+, rejeton du Primary Solo, bloc de mousse issu de la première véritable collection " classique " de Quinze & Milan. Certaines marques se sont fait une spécialité du mobilier labellisé " kids ", dont les créations originales sont rassemblées au sein d'une même collection. C'est le cas de Me Too de l'éditeur Magis, espace de dialogue entre des professionnels du développement de l'enfant et les plus prestigieux designers. Autour du Puppy d'Eero Aarnio (vétéran toujours bien actif, en témoigne l'ingéniosité de son récent Trioli), on retrouve une dream team où se croisent Marcel Wanders et sa table personnalisable Little Flare, Marc Newson sur son destrier à bascule Rocky, et l'inévitable Philippe Starck, qui s'est rappelé ses (mauvais) souvenirs de classe avec le Chien Savant. PAR MATHIEU NGUYEN