Fanny François

20 ans, un petit village près de Liège.
...

20 ans, un petit village près de Liège. CV. Fanny est repérée à 15 ans par un agent, alors qu'elle fait du shopping à Bruxelles. " Pour certaines filles, cela démarre tout de suite. Dans mon cas, c'était plus lent. Cela ne fait qu'un an que je gagne ma vie avec le mannequinat ", constate celle qui a déjà shooté pour les marques Swatch et Agent Provocateur, pour le Vogue espagnol, le Dazed & Confused japonais, le Marie Claire anglaisà Son quotidien. Quand elle n'enchaîne pas les shootings et les castings, Fanny profite des plaisirs de Paris, où elle vit actuellement. L'avenir ? " Pourquoi pas défiler, mais j'ai une trop grosse poitrineà Et, plus tard, me mettre au théâtreà " Agence. Dominique Models. 22 ans, Anvers. CV. Ellen travaille autant dans la sphère mode - les présentations des marques italiennes M Missoni, Giorgio Grati ou Malo - que pour des campagnes plus générales, comme celles de M&M's, Inno, Filaà Son rêve. " J'ai déjà passé des castings pour participer à une Fashion Week, mais les autres filles sont gigantesques par rapport à moi ! " Son rêve serait plutôt d'assurer une campagne globale, pour une marque. Tant en télévision que sur un support papier. Un peu à l'image de la pub pour le parfum Coco. " J'adore, et pas seulement parce que j'en porte ! " Agence. Models Office. 18 ans, habite la frontière franco-belge. CV. A shooté pour la marque Pinko et pour la nouvelle campagne Essentiel, mais aussi pour les Vogue australien et allemand, l' Amica italien, ou encore pour Le Vif Weekend, il y a un an déjà. L'avenir. Si Clémentine vient de terminer une année de Spécial Maths, elle veut maintenant se consacrer pleinement au mannequinat. " J'adore ce métier, surtout qu'il me permet de voyager ! J'aimerais beaucoup défiler pour Dior, les shows sont tellement magnifiques ", confie-t-elle. Un rêve qui deviendra peut-être réalité dès 2011, laps de temps qu'elle juge nécessaire pour laisser de côté sa timidité. Agence. IMM Brussels. 18 ans, Gand. Ses débuts. " Comme toutes les filles, je rêvais d'être mannequin. Mais j'étais trop timide et effrayée pour oser me présenter dans une agence. C'est sur un marché que j'ai été repérée. " CV. Vient seulement de terminer ses études secondaires, ce qui a limité le nombre de prestations possibles. Mais a déjà posé pour Citizen K ou Knack Weekend, et a défilé pour Carven, Walter Van Beirendonck et JeanPaulKnott. L'avenir. " J'aimerais bien combiner mannequinat et études, comme l'audiologie ou la diététique. Mais si cela marche superbien comme mannequin, je ne ferai que ça ! Par contre, je veux rester vivre en Belgique, près de ma famille. " Agence. Dominique Models. Par Catherine Pleeck