Elle s'était installée rue Royale au numéro 126, elle avait eu le nez fin, Mary Delluc, on ne voyait que sa jolie chocolaterie et son salon de thé quand il s'agissait de faire le trajet entre le château de Laeken et le Palais de Bruxelles. On était en 1919, les têtes couronnées y faisaient volontiers une petite halte gourmande, elle s'inscrivait ainsi dans un siècle débutant placé sous le signe de la ganache et de la fève de cacao, des ballotins et des pralines. Très logiquement donc, dès 1942, la maison Mary trôna dans la liste des Fournisseurs Brevetés de la Cour de Belgique, un privilège renouvelé depuis. Cent ans plus tard, relookée Art déco, la voilà toujours artisanale et bruxelloise, même si on la trouve dorénavant à Anvers, Bruges, La Hulpe, dans 40 department stores à travers le monde et même à Tokyo et Kyoto, où on lui donne du " Madame Delluc ". Pour fêter son siècle triomphant, elle s'offre une praline d'anniversaire qui conjugue mousse au chocolat blanc et mascarpone et une ganache cappuccino dans un chocolat noir, un coffret couleur platine avec rondes de personnages Mary et emballage japonais inspiré du furoshiki. C'est cadeau.

© SDP

www.mary.be

© SDP