En dix ans, le label anversois fondé par Bertony Da Silva a bien grandi. Limité au départ à une ligne de tee-shirts, Arte Antwerp est en effet petit à petit devenu incontournable dans la mode homme belge et entre dans la nouvelle décennie doté d'une collection inédite, pour femmes cette fois. " Depuis l...

En dix ans, le label anversois fondé par Bertony Da Silva a bien grandi. Limité au départ à une ligne de tee-shirts, Arte Antwerp est en effet petit à petit devenu incontournable dans la mode homme belge et entre dans la nouvelle décennie doté d'une collection inédite, pour femmes cette fois. " Depuis le début, nous avons des clientes qui trouvent leur bonheur dans notre gamme, il n'était donc pas indispensable que nous leur consacrions un vestiaire spécifique, explique le fondateur. Mais en tant que marque, élargir notre public nous garantit encore plus de stabilité. Nous proposons des vêtements volontairement androgynes, mais nous voulions coller au mieux aux attentes tant de notre public féminin que masculin. C'est pour cette raison que nous avons voulu jouer avec les coupes et les formes. Nous déclinons désormais des costumes sur mesure et des tee-shirts, mais également des pièces destinées davantage aux filles, comme des robes et des jupes. " Arte entend toutefois conserver son style unisexe, malgré ce récent développement. " Je pense que les femmes continueront à se fournir dans la collection masculine, nous ne faisons qu'élargir notre offre, observe Bertony Da Silva. Les deux collections se chevauchent et se complètent, et ces messieurs peuvent également se tourner vers les pièces féminines. Si l'un d'eux se sent bien dans une robe ou une jupe Arte, c'est fantastique ! Il faut porter ce que l'on aime, et je sais déjà que ce sera le cas pour moi, avec certaines pièces de la nouvelle gamme. "