UN CONCEPT. Après avoir travaillé toute sa vie à la ferme et dans la boucherie de son époux, Lies Vandenberghe voulait donner un nouveau tournant à sa carrière. " Toute petite déjà, j'adorais les accotements gazonnés, avec leur cerfeuil sauvage et leurs renoncules, et je savais apprécier la beauté de la nature. Me lancer dans la création d'un jardin était donc tout à fait logique. " C'est ainsi qu'elle se retrousse les manches pour aménager le jardin de la ferme où elle vit. " Mais cela ne s'est pas fait tout seul. J'ai dû composer avec d'énormes trous dans le paysage. Il y avait du sureau et de l'aubépine...