Il aura fallu plus de trois ans et 25 000 km au journaliste et photographe Jean-Pierre Gabriel, collaborateur du Vif Weekend, pour accomplir sa tâche. L'homme entendait dresser un tableau certes non exhaustif, mais très complet, de la gastronomie thaïlandaise. Non pas sur la base de quelques ouvrages ou en interviewant l'un ou l'autre chef réputé de Bangkok. Mais bien en arpentant le territoire, jusque dans ses régions les plus reculées, pour aller à la rencontre de communautés de femmes se réunissant pour transformer modestement les produits agricoles récoltés. Pour discuter aussi avec ces vendeurs de rue dont la préparation de plats à écouler sur les marchés est une question de survie. Pour dénicher enfin, hors des sentiers balisés, de petits restaurateur...