Le charme de La Roche-Posay

Les vertus de l'eau thermale de La Roche-Posay en France sont connues depuis le xvie siècle. Souveraine pour soigner l'eczéma et le psoriasis, elle est aussi apaisante et indiquée pour les séquelles cicatricielles. Les soins strictement médicaux ont été complétés par des programmes d'agrément et de bien-être. La Roche-Posay est sans doute l'une des premières villes thermales à proposer, depuis vingt ans, un centre de balnéo, dédié aux traitements plus glamour et aux massages. Baptisé Mélusine, il est aménagé dans un ravissant pavillon en bois, situé au c£ur du Parc thermal.
...

Les vertus de l'eau thermale de La Roche-Posay en France sont connues depuis le xvie siècle. Souveraine pour soigner l'eczéma et le psoriasis, elle est aussi apaisante et indiquée pour les séquelles cicatricielles. Les soins strictement médicaux ont été complétés par des programmes d'agrément et de bien-être. La Roche-Posay est sans doute l'une des premières villes thermales à proposer, depuis vingt ans, un centre de balnéo, dédié aux traitements plus glamour et aux massages. Baptisé Mélusine, il est aménagé dans un ravissant pavillon en bois, situé au c£ur du Parc thermal. Les forfaits classiques, tels le " bien-être du dos ", le " stress contrôle " ou le " coaching minceur " ont beaucoup de succès. La palette des soins " à la carte " est extrêmement vaste. Les plus demandés ? Les massages " à la mode ", tels le massage aux pierres chaudes ou le massage indien-hawaïen " Ayus Lomi ". Nous avons particulièrement apprécié le gommage corporel à l'écorce d'orange et au citron, l'enveloppement à la carotte et au basilic, le massage aux pétales de roses et le soin visage aux ultrasons. A la rentrée de septembre, le centre sera rebaptisé Spa Mélusine. Agrandi, il proposera aussi, suite aux multiples demandes, un nouveau concept se rapprochant des médi-spas. Toutes les techniques anti-âge les plus pointues (injections de Botox ou d'acide hyaluronique, mésolift ou peelings) seront pratiquées par un médecin et inscrites à l'intérieur d'un " package " et d'un séjour. Le bonus ? Les traitements feront appel à l'eau de La Roche-Posay qui optimise la cicatrisation. Pour le séjour, on choisit entre l'Hôtel Saint-Roch ou l'Hôtel Les Loges du Parc, tous les deux agréables, confortables et admirablement situés en plein centre de cette charmante petite ville poitevine. Entre les soins, on part à la découverte de la région et de ses superbes villages : Angles-sur-l'Anglin ou Saint-Savin et son extraordinaire abbaye romane dont les fresques réalisées autour de l'an 1100 sont inscrites au patrimoine mondial de l'Unesco. Sérénité, beauté, bien-être et exclusivité, une devise pour le spa de la Masseria San Domenico *****L, située à une quarantaine de kilomètres de Bari. Le domaine, très prestigieux, se déploie au c£ur d'un terrain de 100 ha, peuplé d'oliviers dont certains sont deux fois millénaires ! La mer Adriatique est juste à côté. La forteresse, construite par les chevaliers de l'ordre de Malte au xve siècle, a été soigneusement rénovée. Elle sert de résidence à la propriétaire de l'endroit. Tout autour, plusieurs corps de bâtiments ont été élevés il y a une dizaine d'années. Leur architecture se confond à s'y méprendre avec celle de la forteresse. L'hôtel comprend 48 chambres, dont de nombreuses suites et junior suites. Ici, on passe ses journées dans un doux farniente, à se ressourcer entre la chambre, la plage, la piscine à l'eau de mer et le golf, les soins en plus. Le centre " spa thalasso ", créé en 2000, est un espace raffiné de marbre, de verre, de bois, d'eau, de douceur et de silence. Les soins, prodigués avec art, déclinent les grands classiques de la thalasso : l'hydrojet, bain bouillonnant, hydromassage, douche à affusion (pluie d'eau de mer). Fortement concentrée en sel et en plancton, l'eau de l'Adriatique optimalise les effets de la cure. D'autres soins constituent un véritable voyage dans les couleurs et les senteurs de la région, tel ce traitement en trois étapes (gommage, enveloppement et massage) avec des produits à base d'huile d'olive de la Masseria. Un délice ! Ce temple de la volupté et du raffinement se mérite, car il affiche des prix 5-étoiles luxe. La Masseria Cimino, situé à 3 km et appartenant à la même propriétaire, elle, est plus accessible. Cette ancienne ferme, transformée en hôtel de 15 chambres, se trouve juste à côté du terrain de golf et de la mer. La décoration toute blanche, rustique chic, est superbe. On se repose, on joue au golf et on peut faire des sauts de puce pour se faire chouchouter au spa de la Masseria San Domenico. Le soir, on se régale de succulents plats régionaux dans une ambiance conviviale. " L'Année dernière à Marienbad " (1961), le film d'Alain Resnais l'a rendue mondialement célèbre. Au début du xxe siècle, cette ville tchèque fut la station thermale la plus huppée d'Europe. Liftée et pomponnée après une longue éclipse, elle est redevenue pimpante et ravissante. Les palaces exhibent fièrement leurs façades restaurées de styles austro-hongrois, baroques ou rococo, fraîchement repeintes de couleurs vives. La plupart abritent des hôtels (environ 80). Chacun a son spa où, hors cure médicale, on peut choisir différents soins à la carte qui s'inspirent des tendances mondiales. Nous avons fait une halte à l'hôtel Pacifik, une superbe bâtisse 1900, décorée de caryatides et de balcons ciselés. Marienbad (Mariánske Lázne) bénéficie d'une quarantaine de sources, utilisées en cure, en inhalation ou en bain. L'éventail des traitements est vaste. Ils s'avèrent excellents pour soigner les maladies respiratoires, les lésions de la colonne vertébrale, les douleurs articulaires et les problèmes d'impuissance chez les hommes. Pour se faire plaisir, on choisira un gommage, un massage, une séance de shiatsu ou de réflexologie. Nous avons craqué pour l'enveloppement au miel et à la crème fraîche qui fait une peau de bébé. Nous avons aussi opté pour des séances d'inhalation d'oxygène. Pendant ce soin très original, on reste confortablement assis et on respire de l'oxygène à travers de fins tuyaux que l'infirmière place dans le nez. Entre les soins, les promenades, éventuellement en calèche, sont très pittoresques. Entourée de sapins de la forêt de Slavkov, à 630 mètres d'altitude, la ville est calme, aérée et très fleurie. Kenzoki, la ligne de soin Kenzo, s'inscrit dans un univers de " luxe simple et optimiste ". Baptisée " le soin qui fait du bien ", elle exprime les valeurs de la marque " Vivez, soyez heureuse, profitez de chaque jour et faites-vous plaisir ", préconise Kenzo. Le spa parisien de la maison, pratique la même philosophie. La Bulle Kenzo est un espace clair, tout en rondeur, peuplé de matériaux naturels et technologiques : bois, tissu, résine, Plexi, plastique et mosaïque. Il fait doux et calme. Le blanc omniprésent, égayé par quelques touches de jaune, de vert ou de rose, nous plonge dans une ambiance zen. Il y a aussi des détails de couleur ébène. Ils symbolisent la force. En cheminant, on découvre des monolithes ancrés dans le sol, décorés de fleurs, une coque blanche flottant dans l'air, des murs arrondis et mous ou encore des parois habillées de longs poils. Des senteurs entremêlées de bambou, de lotus et de feuilles mouillées, saupoudrées de notes poudrées sont irrésistibles. La cabine est un cocon douillet à l'éclairage reposant. Sabrina propose le nouveau soin au nom poétique de " Variations tactiles et climatiques sur peau du corps et visage ". Très vite on est plongée dans une douce torpeur. Glissements, pressions, frictions et vibrations se succèdent pendant une heure, dans un ballet minutieusement chorégraphié. Les textures de produits utilisés changent constamment, les unes plus douces que les autres. Parfois des objets non identifiés, chauds ou frais, se posent sur les différents endroits du corps. On plane... Médecin de formation, Nadia Payot a mis toutes ses compétences au service du capital-beauté et du bien-être des femmes. Dans son Institut, ouvert en 1927, elle créait des produits les plus naturels possibles, mais s'appuyant sur les technologies les plus pointues de l'époque. Quatre-vingts ans plus tard, les Laboratoires Payot mixent admirablement la beauté naturelle et les acquis les plus audacieux de la science. L'Espace Payot, situé à deux pas des Champs- Elysées, en plein Paris, compte pas moins de 1 200 m2 ! Le décor, chic, sobre et minéral, est entièrement habillé de granit lisse. Le must ? Une piscine longue de 14 mètres, dont l'eau change constamment de couleur. Pour vous détendre, une musique sous-marine vous accompagne, des cols-de-cygne dénouent les tensions des épaules, des zones de massages relaxent les pieds et le dos. Avant les soins, on peut faire un tour au sauna ou au hammam. Si on aime les frissons, on n'hésitera pas de se frictionner ensuite de glace pillée disponible dans une fontaine. Les cabines portent les noms des pierres semi-précieuses, clin d'£il aux formules de la nouvelle ligne Payot, Vitalité Minérale, composée avec trois pierres semi-précieuses riches en oligoéléments. Emma s'occupe de notre visage. Après un diagnostic, elle applique des produits bien adaptés pour nettoyer, gommer, masser et appliquer un masque. Le teint redevient lisse, reposé et lumineux. Puis Vanessa s'attaque au corps. Son massage est divin. On se sent " libérée " et déliée, souple et légère. On apprécie le professionnalisme des jeunes femmes. Elles prodiguent aussi d'excellents conseils de beauté. Ensuite ? On se prélasse au bord de la piscine, en sirotant une délicieuse tisane. A noter aussi : l'Espace Payot est l'unique spa urbain à posséder une salle de fitness " dernier cri ". Carnet d'adresses en page 86.Barbara Witkowska