Un banal sous-vêtement, le marcel ? Non, désormais, un must ! Marcel® " Le Fabuleux Marcel de Bruxelles " s'arrache, dans ses différentes déclinaisons, dans des boutiques exclusives de différents pays : au rayon Coups de C£ur de la hypissime Colette, à Paris, notamment.
...

Un banal sous-vêtement, le marcel ? Non, désormais, un must ! Marcel® " Le Fabuleux Marcel de Bruxelles " s'arrache, dans ses différentes déclinaisons, dans des boutiques exclusives de différents pays : au rayon Coups de C£ur de la hypissime Colette, à Paris, notamment. Une saga belge. Durant l'été 2005, les Bruxellois Christophe Ghewy, directeur créatif de l'agence de publicité LG&F, sa femme Kaat Blommaert et le producteur de cinéma Ruben Goots (Czar) décident de créer une collection de sous-vêtements. Mais pourquoi donc le marcel comme pièce unique ? " Depuis toujours, été comme hiver, je porte un marcel, ce qui fait souvent sourire mon entourage ", confie Christophe Ghewy. Une philosophie de vie. Pour les trois concepteurs bruxellois du Marcel®, cet élément tout simple de la garde-robe constitue à lui seul un style à part entière. Ils sont donc déterminés à en faire une véritable success story. " Par ce vêtement, nous souhaitons évoquer l'atmosphère des années 1950 et 1960, poursuit Christophe Ghewy. Notre Marcel est comparable aux Havaianas brésiliens. Ces tongs existent depuis les seventies... Nous voulons être une marque qui perdure, pas une nouvelle tendance. " Le trio a aussi voulu tendre à la perfection. C'est pourquoi, il a cherché le tissu, la longueur, le côtelé et l'impression parfaits et en a tiré six modèles différents. Une néonostalgie. " Le Fabuleux ", " Le Pablo ", " Le Clochard "... autant de noms percutants pour décliner le Marcel® " En proposant une histoire par modèle - " Le Pablo ", par exemple, se réfère à Picasso, qui se baladait souvent en singlet à la Côte d'Azur -, nous créons un véritable mode de vie, s'enthousiasme Ruben Goots. Une belle étiquette et une impression authentique à l'intérieur, de belles photos et un emballage en papier imprimé... Nous voulons livrer quelque chose de beau, quelque chose d'original, quelque chose qui a été conçu avec attention et avec soin. Nous choisissons aussi minutieusement les magasins de distribution. " " Le Ket " (le gamin, en bruxellois), portant un pantalon inspiré des trainings des Jeux olympiques des années 1920 et 1930, devrait apparaître dans la collection hiver 07-08. " " Le Ket " résulte de la même intuition, note Christophe Ghewy. Il s'agit toujours de pièces qui sont considérées comme des fautes de goût mais qui en même temps véhiculent une certaine nostalgie. " Bruxelles star. Sur le website de la griffe (*), grâce particulièrement aussi aux photos d'Alex Salinas prises le long du canal de Bruxelles-Charleroi ou au Cirio, un classique parmi les cafés bruxellois, on peut découvrir ce concept original. A épingler encore : chaque Marcel® comporte un motif représentant saint Michel. " Nous sommes tous les trois étroitement liés à Bruxelles, souligne Ruben Goots. Personnellement, je soutiens à 100 % la promotion de la mode à Bruxelles mais ce n'est pas une question idéologique, Nous voulons avant tout être une marque purement belge, c'est pourquoi Bruxelles semble être un choix logique. " Le Marcel® Le Weekend. Un superbe modèle à rayures noires et marine agrémenté d'une écharpe, baptisé " Le Weekend ", a tout spécialement été créé pour les lectrices de notre magazine : 400 ensembles Femme disponibles à prix doux. Lire page 166. (*) Internet : www.fabuleuxmarcel.be Eva Blaute