1. The White Hotel, Bruxelles L'écrin du design belge

Tout nouveau, tout beau, thewhitehotel, première adresse clairement dédiée au design contemporain à Bruxelles, offre à notre capitale l'adresse pointue qui lui manquait. Dans les chambres, comme dans les parties communes de l'hôtel, le blanc dans toutes ses nuances est prédominant. Une recette, éprouvée ailleurs, qui plaît à une clientèle internationale friande de ces " oasis urbaines " dont le décor immaculé ne leur vole pas trop la vedette. Au rez-de-chaussée, des voiles textiles partagent les différentes zones du lobby qui accueille un " igloo Internet ", une zone restaurant avec feu ouvert et un bar lounge équipé des canapés modulables signés Quinze & Milan. Ici, le design belge se sent chez lui : dans les 53 chambres (37 sont déjà ouvertes à ce jour), toutes pourvues de la technologie wi-fi en accès libre - les clients venus sans leur ordinateur portable pourront en emprunter un à la réception -, on trouve, à côté des chaises longues dessinées par Maarten Van Severen, une pièce originale, parfois même inédite, conçue par un créateur belge. Cette mini-collection temporaire est amenée à changer chaque année pour mieux refléter le dynamisme d'un secteur de plus en plus en vogue et très actif dans notre pays. Une sélection de pièces es...

Tout nouveau, tout beau, thewhitehotel, première adresse clairement dédiée au design contemporain à Bruxelles, offre à notre capitale l'adresse pointue qui lui manquait. Dans les chambres, comme dans les parties communes de l'hôtel, le blanc dans toutes ses nuances est prédominant. Une recette, éprouvée ailleurs, qui plaît à une clientèle internationale friande de ces " oasis urbaines " dont le décor immaculé ne leur vole pas trop la vedette. Au rez-de-chaussée, des voiles textiles partagent les différentes zones du lobby qui accueille un " igloo Internet ", une zone restaurant avec feu ouvert et un bar lounge équipé des canapés modulables signés Quinze & Milan. Ici, le design belge se sent chez lui : dans les 53 chambres (37 sont déjà ouvertes à ce jour), toutes pourvues de la technologie wi-fi en accès libre - les clients venus sans leur ordinateur portable pourront en emprunter un à la réception -, on trouve, à côté des chaises longues dessinées par Maarten Van Severen, une pièce originale, parfois même inédite, conçue par un créateur belge. Cette mini-collection temporaire est amenée à changer chaque année pour mieux refléter le dynamisme d'un secteur de plus en plus en vogue et très actif dans notre pays. Une sélection de pièces est par ailleurs mise en vente à la réception. " C'est en faisant vivre le design dans un lieu de passage, de repos et de détente comme celui-ci que l'on se rend compte de son utilité et de son apport au bien-être ", assurent les concepteurs du projet. L'hôtel proche à la fois des boutiques chics de l'avenue Louise, du quartier bobo du Châtelain et de l'univers plus alternatif de la place Flagey loue aussi des vélos et des petits scooters et fournit même à ses occupants un guide maison reprenant 80 adresses sélectionnées par des Bruxellois passionnés de leur ville et avides de la faire découvrir sous un autre angle. 212, avenue Louise, à 1050 Bruxelles. Tél. : 02 644 29 29. Internet : www.thewhitehotel.beVikram Chatwal, flamboyant propriétaire du Night et célèbre jetsetter new-yorkais, ne cache pas s'être inspiré du charme provocant et sombre de la cultissime Gotham City (NDLR : ville imaginaire dans laquelle vit Batman) pour créer le décor théâtral et mystérieux de son nouvel hôtel, situé à deux pas de Times Square. Improbable synthèse entre le style baroque d'autrefois et les derniers gadgets high-tech - en plus du réseau wi-fi, chaque chambre est équipée d'une télévision Panasonic plasma à écran plat et d'un iPod Nano (noir, of course) raccordé à une enceinte Bose -, le Night mêle les classiques du design, comme les célèbres chaises d'Eileen Gray aux pièces réalisées spécialement pour le lieu. Réputé pour son souci quasi maniaque du détail, Vikram Chatwal fournit même à ses résidents des cartes de visite personnalisées à utiliser le temps de leur séjour, reprenant le nom du client, le numéro de téléphone et l'adresse de l'hôtel. Sans oublier les tatouages temporaires bien sûr - un grand N noir en lettre gothique -, à porter à même la peau. 132 West 45th Street, NY 10036. Tél. : + 1 212 825 96 00. Internet : www.nighthotelny.comInstallé dans le quartier hype de Milan où se tient chaque année la version " off " du Salon du meuble, le Nhow arrive à mêler, avec élégance, glamour à l'italienne et design d'avant-garde. L'atmosphère urbaine se reflète dans le long tunnel qui conduit au lobby, au travers des colonnes de fer et des graffitis qui décorent les portes de toutes les chambres. Des créations que l'on doit à de jeunes artistes de la ville invités aussi à présenter leur travail dans les zones communes de l'hôtel qui ambitionne de mettre ainsi en contact le plus de gens possible avec l'art contemporain qu'il soit signé ou non par de grands noms du secteur. Les chambres, dont les meubles et les lampes ont été créés en exclusivité par des marques comme Poltrona Frau, Knoll, Zuchetti ou Artemide, sont entièrement modulables grâce à des tentures séparant (ou non) le c£ur de la pièce du dressing ou de la salle de bains. 35, via Tortona, à 20144 Milan. Tél. : + 39 024 89 88 61. Internet : www.nhow-hotels.comAu c£ur de la métropole financière, derrière une façade classée, ce cocon relaxant s'ouvre sur un living-room géant où l'on passe sans s'en apercevoir de la réception à la salle dédiée au petit déjeuner, puis du bar au salon. Dans les chambres un juke-box multimédia (40 films et plus de 1 000 titres musicaux) vous donne envie de faire le plein de sons et d'images. Ici, on s'isole sans se couper de tout grâce au réseau wi-fi qui vous connecte d'un simple clic au reste du monde. 86, Niddastrasse, à 60 329 Francfort-sur-le-Main. Tél. : + 49 69 7104 570. Internet : www.the-pure.de" Le glamour est ce que je vends, c'est un peu ma marque de fabrique ", aurait dit Marlene Dietrich. Un mantra qui s'applique à merveille au célèbre designer irlandais Philip Treacy qui signe l'aménagement intérieur de cet hôtel éclectique et romantique à la fois. " Entrer au "g", ce sera comme poser le pied sur un plateau de cinéma, vivre une expérience de star ", assure le créateur de chapeaux habitué des défilés haute couture. Un univers qui habite littéralement l'hôtel grâce aux illustrations du dessinateur de mode David Downton qui a su capturer sur les catwalks la poésie des créations de Philip Treacy. Wellpark, Galway. Tél. : + 353 91 865 200. Internet : www.theghotel.ieDerrière la façade xixe de ce petit palais tout proche de l'Alhambra, les chambres rénovées affichent un style ultracontemporain. Avec en vedette, les accessoires de salle de bains au look baroque signé Jaime Hayon, la nouvelle star espagnole du design. 1, Solarillo de Gracia, à 18002 Grenade. Sélectionné par le tour-opérateur belge Caractère. Tél. : 0902 88 014. Internet : www.caractere.beSitué au c£ur de la vibrante Edimbourg, ce petit hôtel boutique joue la carte des chambres à thème, s'inspirant de l'ambiance des villes les plus branchées de la planète. " Milan ", " Londres " et " Los Angeles " affichent un décor black & white un peu rétro abritant pourtant tous les standards technologiques (wi-fi, écran plasma) que le globe-trotteur moderne attend d'un hôtel 5-étoiles. 16, George Street, à EH2 2PF Edimbourg. Tél. : + 44 131 270 39 00. Internet : www.lemondehotel.co.uk Isabelle Willot